Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 12:09
Quelques séances ciné histoire de se changer les idées, faut il encore bien choisir ses films pour cela… Moi pour ça je me suis choisi une course avec des espèces de morts-vivants et des funérailles.
 
18795536.jpg28 semaines plus tard, c’est la suite de 28 jours plus tard. Pour ceux qui n’avaient pas vu le premier opus : un virus avait contaminé et détruit l’Angleterre (en 28 jours) transformant les gens en une fraction de seconde en êtres plein de rage les yeux injectés de sang se jetant sur tout ce qui n’était pas contaminé pour les mordre ou les tuer, plus que pour les bouffer étant donné que c’est le manque de nourriture qui va les décimer (ben oui ils pensent surtout à attaquer plutôt qu’à manger). On diffère du film de zombie dans le sens où il ne faut pas mourir pour renaitre, là ils sont juste malades, contaminés quoi ! Et en plus ceux là ne se trimbalent pas les bras ballants, bien au contraire ils ont même l’air dopé plus qu’un coureur cycliste tellement il battrait le recordman du monde de 100m. Bon le premier j’avais beaucoup aimé … normal j’adore les films anglais qui abordent le genre. Toujours tellement moins politiquement correct que les films américains. Et là dans le second opus c’est totalement vérifié. Donc on est 28 semaines plus tard après l’apparition du virus. L’Angleterre est à reconstruire, les ricains forcément sont là pour remettre les choses au point. Le virus semble éradiqué et les premiers réfugiés reviennent, dont deux enfants qui viennent retrouver leur père (Robert Carlyle, loin de son rôle dans The Full Monty). Bon évidemment c’est aux mioches que revient la palme de la crétinerie de la-chose-à-ne-pas-faire-dans-un-film-d’horreur, mais il faut bien que le film se relance. Et donc on s’en doute le virus est toujours dans le coin, ça repart de plus belle (à noter cette scène d’effroi dans les sous-sols où sont parqués les gens, brrrrrrr, ma phobie du parking est revenue). Le film est un bon reflet de la réaction humaine face à l’inévitable. Comme dirait mon spécialiste ciné « une des meilleurs films d’anticipation réussis depuis les Fils de l’Homme ».
En attendant 28 ans plus tard, voilà ma petite note :
nenu.jpg nenu.jpg nenu.jpg nenu.jpg
 
PS : Quand il sortira en vidéo j’organise une soirée vidéo 28 plus tard ! A moins qu’il y ait des sources ailleurs….Amateurs , amatrices ??
 
18800962.jpgAprès tout cela, besoin de rire donc je suis allée aux funérailles, Joyeuses Funérailles. C’est l’histoire d’un mec qui essaye d’enterrer son père, mais entre la famille, les invités et quelques révélations qu’il ne faut pas révéler, ça devient un joyeux bordel. Film de la lignée de l’humour british à la « 4 mariages et un enterrement », on y passe un joyeux moment de détente. Le film aurait pu être distrayant encore plus si la dinde à coté de moi avait arrêté de glousser comme une truie et cessé ses remarques toutes les 5 min… (oui je veux un cinéma pour moi toute seule sans personne qui mange du pop corn ou qui tape dans le siège). Je n’en dis pas plus, c’est un film comique c’est tout.
Note :
nenu.jpg nenu.jpg nenu.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Loisirs

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....