Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 12:38

127h.jpgQuand on part pour une longue durée en vacances il y a des films qu'on risque de louper. 127h en faisait parti jusqu'à ce que je vois une place dispo pour une projection privé en avance de phase. Et comme ce film je voulais le voir j'ai sauté sur l'occase.

Dernier film de Danny Boyle (Trainspotting, La plage, Slumdog Millionaire, 28 jours plus tard,  .. et qu'apprends-je 28 mois plus tard éventuellement à venir!!.. bref que des films que j'ai adorés), il est basé sur l'histoire vraie de Aron Ralston, jeune alpiniste un peu fou fou et qui se croit surhomme, qui lors d'une randonnée dans les gorges de l'Utah se tetrouva la main coincée sous un rocher, dans une crevasse, au milieu de nulle part. N'ayant averti personne où il allait, pour les secours il fallait oublier.

Son "emprisonnement" dura 5 jours soit 127h durant lesquelles Aron tentera par tous les moyens de libérer sa main déjà morte, avant de se résoudre à l'inévitable : se couper l'avant bras pour se libérer.

Dans son interview, vue la veille, le monsieur expliquait que dès la première heure cette solution était à l'esprit mais qu'avant de s'y résoudre.

Peut on imaginer la force de caractère qu'il faut avoir, et surtout l'envie de vivre, pour en arriver là et surmonter la douleur (même si on me parle d'endorphine, adrénaline et autre qui vont occulter la douleur), car dans son interview il le dit bien, quand il a du sectionner les nerfs c'était de vraies décharges électriques. Brrrr..

Quid du film en lui même .. car tout de même 1h30 dont pratiquement 1h juste avec Aron (joué par James Franco, belle frimousse qu'on se dit "je l'ai déjà vu mais où???"). Ce sera donc 1h entre technique de survie et hallucinations, peut être un peu longuettes et qu'il faut essayer de comprendre, dont la dernière que je n'avais pas vraiment captée mais qui d'une lenteur extrème d'un coup passe à LA scène... alors de suite autant dire : AME SENSIBLE S'ABSTENIR! le monsieur à côté de moi s'est tordu dans tous les sens, partagé on aurait dit entre le dégout, la douleur et la volonté de voir quand même.

Question que je me suis posée : n'a-t-on pas un coté un peu voyeur à aller voir ce genre de film?

 

Bref une histoire vraie poignante, de sublimes paysages, un acteur pas mauvais... un film à aller voir (même si on doit se cacher les yeux à un moment!!).

 

Toujours est il qu'à quelques jours de partir il faut que j'arrête les films de randonneurs à qui il arrive des bricoles, même si maintenant je maitrise l'art de se couper le bras avec juste une pointe émoussée.

 

Sortie le 23 février.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Loisirs

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....