Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 11:49

Parce qu’il recommence à faire froid, qu’après une longue balade dans l’air vivifiant il fait bon se retrouver dans la chaleur d’une salle à glandouiller, la semaine fut riche en films.

The Queen, de Stephen Frears, ou comment la mort de Diana a gravement atteint la monarchie. Exceptionnelle Hellen Mirren qui nous interprète là une reine plus vraie que nature, enfin je suppute car Elisabeth je ne la connais pas personnellement hein ! Pas de parti pris dans ce film. D’abord une reine qui ne réagit pas vraiment à la mort de la Princesse du peuple, on la trouve détestable, un premier ministre, et ses conseillers, qui vont trouver là une bonne ouverture pour s’imposer, et puis finalement une femme qui ne réagit que comme on lui a toujours appris et qui ne comprend pas, presque on lui pardonnerait. Et puis zut si elle ne pouvait pas blairer sa belle-fille, m’enfin ! on ne va pas la forcer quand même. Une description du prince plus con que consort (ah lui par contre il n’en sort pas grandi), un Charles à l’image qu’on peut s’en faire, pas vraiment royal. Le tout soupoudré d’images d’archives de la dite Diana (je devais être en petite forme ce jour là, ça a failli fonctionner sur moi, comprenez la petite larme). Un très bon film, allez zou on y va pour les retardataires.

Note :

 

 
Scoop, de Woody Allen. Histoire de choquer les puristes, moi fan de ciné avoue n’avoir vu de Woody qu’un seul film, Match Point, et en plus il ne jouait pas dedans. Shut les « hou hou honte à toi !! ». Et bien oui je n’ai jamais été tenté, jusque là. Le débit de parole névrotique du monsieur m’a toujours un peu énervée… dans les extraits. Bon alors après avoir vu Scoop je vais faire un effort et me rattraper et essayer de me taper une partie de sa filmographie. Le film en lui  même est une comédie policière fort sympathique qui dure juste le temps qu’il faut pour que ça ne soit ni trop long ni trop court. Scarlett Johansson interprète le rôle d’une apprentie journaliste de passage à Londres qui va être contactée par le fantôme d’un journaliste à la recherche de son dernier scoop. Aidée d’un pseudo magicien (Woody), elle va tenter de découvrir si oui ou non Hugh Jackman (Maman je veux le même à Noël, ou je meurs !!!) est un meurtrier en série. On sourit, c’est du Woody. Petite remarque quand même de mes voisins de derrière « Finalement depuis Annie Hall, il n’a rien fait de vraiment bien »… je ne peux pas juger évidemment..

Note :

 

 Le Labyrinthe de Pan, de Guillermo Del Toro. Alors là j’y suis allée en traînant un peu des pieds. Je ne savais pas trop ce que je voulais voir, j’ai choisi ça comme ça. La féerie dans les films ce n’est pas toujours mon truc. Et bien agréable surprise. J’ai adoré… même que je ne me suis pas ennuyée. C’est l’histoire d’une petite fille Ofélia, contrainte d’aller vivre avec sa mère enceinte chez son beau-père, capitaine franquiste, cruel, magistralement interprété par Sergi Lopez. Telle Alice au pays des merveilles, elle s’évade dans un univers, dont elle serait la princesse héritière, peuplé de créatures féeriques tel que Pan, pendant que beau-papa s’amuse à torturer des prisonnier dans la grange d’à côté. La fin de l’enfance pour Ofélia. Le côté imaginaire est loin de prendre tout le film, donc pas trop prenant. Ame sensible s’abstenir quand même. Et à la fin, même si on ne croit pas aux contes de fée, on préfère se dire, pour Ofélia, qu’ils existent vraiment (Décidément ce doit être les hormones car vraiment la larmichette facile en ce moment).

Note :

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Loisirs

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....