Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 03:33
Coup bas d'une amie (dit gentiment bien entendu car elle voulait me remettre en selle et ça partait d'une bonne intention).
Me voilà ce lundi soir confiante à amener un big mac - que voulez vous une envie furieuse de ce met.. à défaut d'un grec - à une amie pour que nous dissertions de la vie (en gros tous ces mecs ce sont des gros cons gamins qui devraient grandir un peu).  Première constatation affolante pour moi, non je n'arrive pas à penser que ce sont des gros cons grands gamins... je n'y arrive pas, il s'agit là d'une pensée trop facile. Il y a certaines personnes pour qui on a de l'estime voir de l'affection pour pouvoir se ramener à une pensée aussi réductrice... mes quelques verres de calva me font me révéler ainsi, je sens que je vais regretter ces quelques écrits en me réveillant, et me prendre toutes les féministes de la terre unies dans un seul but "Les hommes sont tous les mêmes".
Bref me voilà avec mes big mac quand aux premiers mots je sens l'arnaque. Une partie de poker option strip a été mise au point entre mon départ de chez moi et mon point de chute. Pas chaude pour 2 sous la Frogita mais dans un soucis de sociabilité je fais bon gré mauvaise fortune (euh pas sure de l'expression là , en même temps il est 3h40 du mat', dieu que ça va être dur de se lever dans 4h).
Les participants à ce world poker tour : ma cop's et moi et 3 bellatres.
Après quelques civilités d'usage et un petit "je me prépare à passer le cap de la trentaine ça doit être dur" d'un de ces messieurs (sorry potesse mais là franchement pov' type, manque de classe totale, en même temps je lui souhaite de profiter de sa jeunesse, on ne l'est pas éternellement), nous nous mettons en branle si je puis dire pour le jeu. Les règles sont fixées : celui qui gagne désigne la personne qui doit enlever un vêtement. M'excluant totalement de ce règlement, n'ayant vraiment pas la tête à ça (et des jambes de yéti), je me verrais simplement une obligation de boire une rasade de calva au lieu de m'effeuiller...
Après la chance insolante du débutant, je passe rapidement et me couche souvent.
A un certain moment, voilà le résultat des courses :
3 mecs en slips (photos prises avant que le reste ne disparaisse), ma cop's encore avec ses vêtements. Initialement je devais partir rapidement, mais j'ai tenu à rester jusqu'au moment final où ces messieurs se sont retrouvés dans leur panoplie originelle. Bref une belle brochette de 3 couillons ... la suite.... et bien me voilà chez moi  simplement à tapouiller sur mon booooo mac , aucun mystère, d'une chasteté à toute épreuve.

La question que je me pose : suis je devenue raisonnable, aigrie ou suis je en train de sombrer dans un nonnisme absolu (devenir nonne pour ceux qui ne suivent pas)?
Est ce se priver que de ne pas se laisser aller et attendre un truc qui  me ferait vraiment plaisir, me donnerait vraiment envie?

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Nos amis les crapauds

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....