Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 09:39

Il y a presque un an je vous parlais du premier triathlon auquel j'assistais en temps que spectatrice...

Et  maintenant je le peux dire : je suis triathlète moi même!

Lentement .. mais surement.

Donc en ce dimanche 15 mai à Amiens, Saint Sauveur plus exactement j'ai pris le départ pour mon premier Courte Distance :

  • 1500 m Natation
  • 40 km Vélo
  • 10 km Course à pied

De suite j'avertis, le prochain sportif de canapé qui me dit : "ah oui je fais les 3 sans problème, pas bien difficile" , c'est illico presto en tenue de sport et on y va!

 

Après quelques semaines d'entrainement autant dire que j'ai stressé avant de prendre le départ. Notamment pour la partie natation. Il faut savoir qu'il y a à peine 8 mois je nageais 100 m et je reprenais tranquillement mon souffle au bord de la piscine. Sans parler que je n'ai aucune technique de nage.

Quant au vélo, bon là clairement ce n'est pas ma tasse de thé, question d'affinité entre la selle et mon postérieur.

 

Arrivée avec Copste, celui qui a, un jour, eu cette brillante idée que je fasse du triathlon, vers 10h30, assez tot pour continuer à stresser et me dire que "non non je n'ai plus envie de le faire", je croise les gens de mon club, Meudon Triathlon, que j'avoue ne pas trop connaitre car j'ai un peu tendance à m'entrainer dans mon coin...D'ailleurs ils portent tous les couleurs du club.. pas moi...

 

Bref je garde le sourire avant le départ quand même :

 

11-05-0549.jpg 11-05-0551.jpg

 

 

Je vous fais grace de la photo que je n'ai pas, à savoir celle avec le bonnet de bain fourni pour la compétition (les trucs bleu et blanc qu'on voit dans le fond).

 

Entrée dans l'eau qui doit être à environ 19-20°... première impression de la combinaison (pas testée avant) : en fait l'eau pénètre petit à petit dedans..drole de sensation qui donne juste envie de faire pipi..

On est environ 200 sur la ligne de départ qui est assez grande, je me mets en retrait histoire de ne pas me faire grimper dessus et démarrer tranquillou, continuer tranquillou et finir tranquillou .. je l'ai dit : doucement mais surement. Quatre bouées à contourner... j'essaye de maintenir le rythme, à proximité des bouées je brasse histoire de ne pas me louper (mon sens de l'orientation et moi..). Originalité du parcours de natation : une sortie à l'australienne. C'est à dire qu'il faut sortir d'un des bassins et marcher quelques pas pour en rejoindre un autre. Le truc qui flingue juste les jambes. Dans le deuxième bassin c'est 200 m à faire et ça parait interminable. Bref enfin je sors de l'eau pour de bon, en 37 mn, ce qui est toujours mieux que ce je faisais en piscine.

 

A la transition : enlever la combi, mettre les chaussures, casque et tout je prends un peu mon temps, suis claquée..

Des supporters meudonnais me lance "Meudon?", j'aquiesce .. ils m'encouragent (ça croyez moi ça met du baume au coeur!).

 

Et hop je grimpe sur le vélo.. qui ne restera vraiment pas mon fort. Ca commence direct par une bonne petite montée, là je meurs j'ai l'impression de faire du sur place. Le pire c'est que comme il faut faire des boucles en vélo, je sais que je vais devoir y repasser 2 autres fois à cette montée!

Je me fais dépassée à toute vitesse par plein de monde sur le point de finir leurs tours mais qui au passage m'encourage.. décidément l'ambiance est vraiment sympa!

Bon je passe les grans moments de solitude, j'arrive enfin à bout des 40 km au bout de 1h35 (je comptais les fleurs comme m'a dit un ami).

 

Direction la course à pied (qui on le sait reste ma discipline de prédilection). Avez vous déjà essayé d'enchainer un run juste après le vélo.. mais vraiment juste après? c'est juste horrible. Une sensation de ne plus savoir courir, que les jambes font n'importe quoi et que chaque pied est lesté de quelques kilos. Mais bizarrement la vitesse indiquée sur mon GPS est digne d'une course normale (sans le reste avant), avec une moyenne de 11 km/h. Il s'agit pour cette partie de faire trois boucles également, sur la dernière mon ami Copste vient me soutenir et court avec moi, même qu'on papote, c'est qu'il me reste du souffle.

Et enfin la ligne d'arrivée au bout de 54 mn de course pour achever les 10 km (ce qui est plutot bien!).

 

Au final il m'aura fallu 3h10 pour faire le tout...

 

Bon autant dire qu'avec un temps pareil je suis arrivée dans les derniers mais qu'importe contente d'être arrivée au bout.. d'ailleurs j'ai encore plus le sourire à l'arrivée :

11-05-0553.jpg

 

Un grand merci donc pour cette première à Yogui (mon coach qui est vraiment très très patient avec moi), à Copste pour m'avoir poussée à cette annerie, aux supporters inconnus sur place (ça chance des potes parisiens qui ne se déplacent même pas quand ça se passe à Paris) et aux congrat's sur FB..

 

Next : le 10 juillet à Paris (même qu'on nage dans la Seine ... et oui!)

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Sport

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....