Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 16:15

Tiens aujourd'hui c'est l'anniversaire de JJ Goldman national... 60 ans qu'il a et ça ne nous rajeunit pas.

Moi en tout cas. Les ans filent .. et pas moi.

Autour de moi ça procrée à tout va.. des fois je me dis que certains devraient ou auraient du s'abstenir.

Pour l'instant je me suis abstenue. Ah ah normal pas de géniteur.

C'est récurrent : et si je le faisais toute seule? Après tout de la mère célibataire, voulue ou pas, il y en a de plus en plus.

 

Certains diront que c'est égoiste d'imposer cela à un enfant. Le priver de son ascendance. C'est vrai que c'est pire qu'un père (ou mère d'ailleurs) absent qui laissera surement cet enfant connaissant son ascendant le droit de se demander "mais pourquoi ne m'aime t il/elle pas?". Ok ok raisonnement simpliste je l'accorde, mais quand je vois certaines choses autour de moi ... bref..

D'un autre côté j'ai également vu ce que donnait l'absence d'une autorité paternelle sur un enfant. Pas joli joli de voir un enfant s'accrocher à la  moindre figure masculine qui passe dans le coin.

 

Et puis quid de la maman? Est ce faire comme les autres? A-t-on vraiment considéré la chose?

A-t-on peur d'être seule? ou a-t-on vraiment ce besoin viscéral d'avoir un enfant?

Est ce s'avouer vaincue?

Non pas par féminisme indépendant, mais plus par défaitisme à construire quelque chose avec un homme, on finit par le faire seule?

C'es ça le premier problème : j'ai du mal à baisser les bras.

 

Seule tu l'élèves, seule aussi tu accouches..c'est peut être bête de penser juste à cet unique moment de la maternité, mais ces derniers temps j'y ai beaucoup pensé. Autour de moi beaucoup de naissances, surtout des amis hommes qui deviennent pères. C'est cela que j'ai pris en pleine figure : leur soutien envers leur femme pendant l'accouchement, ce message facebook "si je pouvais prendre sa douleur" pendant les contractions, cette fierté d'être père.

La joie et le bonheur d'être mère suffiront ils à surpasser ce moment de solitude, ou ne feront ils que le masquer?

 

Certains diront que j'insiste sur cette notion "seule" .. mais n'est ce pas là le propos : faire un bébé toute seule? Et ça il ne faut pas l'oublier...

 

Et moi en fait j'ai vraiment envie de partager cela avec un homme.

 

Point positif : seule ou pas tes copines mères te réincluent dans leur cercle car maintenant "tu peux comprendre" , tu n'es plus cette personne insouciante qui ne se rend pas compte ....

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Frogita

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....