Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 12:04

FIERTE je suis!!

 

Hier j'ai courru mon deuxième marathon en entier!

Bon en vrai c'était le troisième dont je prenais le départ mais souvenez vous il y a un an j'avais eu juste le temps de descendre les champs (soit 1,5km sur les 42,2) que je me faisais un claquage... Donc hier tout mon être entier criait REVANCHE!!

 

Cette fois ci beaucoup mieux préparée grace à mon coach (très patient avec moi il faut l'avouer), mais préparation un peu coupée par le voyage récent en Patagonie, j'ambitionnais de faire 4h15, pour effacer le précédent temps de 4h43.

Samedi Coach file ses dernières précos, je reçois des sms d'amis runner qui prodiguent aussi leurs conseils, surtout à cause du beau temps prévisionnel, je dépense une fortune pour une jolie tenue pour courir (jaune poussin.. mais j'en reparlerais dans un autre post).

40000 au départ, sous un soleil qui annonçait déjà une chaude matinée, effectivement. Première appréhension, bête : la descente des champs où je m'étais blessée, sachant que j'ai un tendon du pied qui s'est révélé douloureux une semaine auparavant... ça passe.. Là je commence à enchainer les km à une allure maintenue plus ou moins fixe : 10,5 km/h.

Cette année j'ai décidé de courir sans ceinture avec bottle histoire de ne pas m'alourdir et de ne pas nuire à l'esthétique de ma nouvelle tenue (on ne se refait pas que voulez vous..). Avec la chaleur il faut donc gérer l'hydratation. De plus je dois prendre des gels (pour les néophytes, substance sensée apporter de l'énergie, c'est pas bon d'ailleurs!!), donc boire un bon coup dessus, toutes les 30 min (en fait Coach il avait dit 20 mais bon il aurait fallu que je parte avec une valise pour tenir les plus de 4h de course). Je gère. Cette année le format bouteille des ravitaillements est de 33 cl.. perfect j'en prends 2 : une que je bois presque illico et l'autre que je garde pour les 5 km à venir pour le prochain ravito... bonne idée sauf que.... tellement concentrée que je loupe celui du 10 ème km, ça faut le faire.. je m'en rends compte au moment où j'aborde les bennes Vittel prévues pour recevoir les bouteilles des coureurs en sortie de ravito.. je ne cherche pas à comprendre , pas de temps à perdre, beaucoup de ces bouteilles sont encore pleines, je me sers (quand il faut boire on ne se pose pas de question).

Vers le 15ème nous sommes dans le bois de Vincennes, là c'est le moment de penser à la pause technique (faire pipi quoi), après fini la verdure. Là encore pas de question à se poser, il faut choisir un bosquet tout en sachant qu'on verra quand même mes fesses :-). Mais le plus dur c'est de reprendre la course.

J'attends l'arche du semi marathon pour avoir un peu une idée de ma performance : 1h59.... un peu déçue j'ambitionnais moins histoire d'avoir une marge de manoeuvre pour la seconde partie. Est cela où les encouragements des magnifiques pompiers du 12ème criant "allez Isabelle!!" (non pas que je les connaissais, hein, c'est juste que les prénoms sont écrits sur le dossart)? Toujours est il que je repars en trombe.

Pour mieux ralentir car je sais qu'approche la fameuse barrière des 30 km et le risque de ce prendre ce qu'on appelle le mur, à savoir un état déplorable qui fait que d'un coup fini le peps, y a plus de jus.

Je profite au max des arrosages au jet d'eau installé le long du parcours, participant ainsi à un immense concours de tshirts mouillés, pour ne pas sentir la chaleur.

Les 30 je les passe, objectif aller au 35ème.. no problémo..juste que là les jambes ça y est je les sens, ça commence à tirer derrière les cuisses.... me concentrer sur la ligne bleue au sol qu'on m'a dit... je m'exécute.. sauf que ça m'endors (véridique!!).. Allez quoi 35 c'est plus que 7 avant la fin.. et puis là il suffit d'enchainer km par km. J'essaye de maintenir l'allure, je regarde ma montre...moins de 4h faisable encore?? pas sure..

J'aurais peut être du croire en moi et donner tout ce que je pouvais .. mais non j'ai maintenu l'allure pour être sure de finir entière (pas comme les gens sur les bas-cotés... y a eu des dégats) et en courant.

Bon alors le résultat??

 

4H02 !!!

 

(foutues 3 min en trop..!!)

Mais objectif plus qu'atteint!

Temps précédent pulvérisé!

Oui bon oui suis contente (ah quand même!!)

 

11-04-0497.jpg

Mon tshirt de finisher et ma petite médaille.. 

 

Comme si j'étais oscarisée, je tenais quand même à remercier :

- Coach sans qui je n'aurais pas maintenu l'entrainement presque au pied de la lettre (d'ailleurs si vous en cherchez un..)

- Loic, Steph pour leur précieux conseils et moqueries

- Ceux qui m'ont supportée le long du trajet, ces anonymes, car les autres pas foutus de quitter leur lit !!

 

 Et c'est pas tout.. maintenant faut penser au triathlon..

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Sport

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....