Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 22:16

ohmygod.jpgHysteria c'est le titre original de cette production franco-britanico-luxembourgeoise avec tout plein d'acteurs à l'accent so british du 19ème siècle.

Pourquoi Hysteria pour un film qui traite de la petite histoire du vibromasseur (Oh my god! on percute????) façon cinéma?

Petit cours de grec : hystera en grec signifie utérus. Et donc depuis l'antiquité l'hystérie fut considérée comme intimement liée à l'utérus et donc à la femme qui bien sur était bien la seule à en souffrir. Genre de croyance qui a bien duré jusqu'au début du 20ème siècle. L'ami Freud n'a pas pu lui s'empêcher de lier cela à des troubles sexuels de la petite enfance. Et donc comme il y avait un rapport avec l'utérus et les parties intimes des dames, quoi de mieux comme remède pour guérir les hystériques que de leur faire un massage de la vulve et du clito! L'hystérie ainsi stimulée faisait arriver au paroxysme la patiente, la calmant et la mettant dans un état de plénitude.

Voilà l'histoire du film posée : fin du 19ème siècle un jeune médecin progressiste est engagé par un de ces médecins soignant l'hystérie. Très doué en massage la liste d'attente s'allonge et sa main en patit. Suite à une crampe et quelques déboire l'idée lui vient de mettre au point un engin qui ferait cela automatiquement (voir l'affiche).

Mais plus que la ptite histoire du vibromasseur, vient s'y ajouter un discours féministe avec une suffragette en devenir incarnée par Maggie Gyllenhal. Et puis comme c'est un film de fille une histoire d'amour so prévisible entre la suffragette et le médecin incarné par Hugh Dancy (le mec que tu te dis "mais dans quoi je l'ai vu jouer??" ... la réponse : dans un film de fille ,  confessions d'une accro du shopping).

Sympathique film, on passe de bons moments, ça se regarde bien, entre copines.. à la rigueur avec son mec... et les gars si vous êtes curieux ...

Je vous conseille le générique affichant des photos des vibromasseurs en 100 ans .

Il était une fois le vibro (musique de il était une fois l'homme en fond sonore):

vibro1.jpeg

On hésite entre la perceuse, la polisseuse et ... ma foi celui du milieu m'interpelle.

En passant par le désormais célèbre vibro de Samantha dans Sex and the City, ou le célèbre duck vibrant pour finir sur des objets très design (et onéreux)

vibro2.jpeg

 

(mais qui il faut le dire, font grandemant du bien...)

 

Oh My God, de Tanya Wexler, avec Maggie Gillenhal, Hugh Dancy et Ruppert Everett - Sortie le 14 décembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Loisirs

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....