Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:37

Partie non sans mal et revenue entière, il est temps de conter cette belle aventure.

Arrivées à 8h du matin à Buenos Aires après un vol de 13h, nous ne stagnons pas et prenons dans la foulée un vol pour El Calafate (et hop 3h de plus !). Atterrissage avec un temps juste magnifique.

Après une courte de nuit on saute dans le bus pour El Chalten qui est le point de départ de notre premier trek.

 

chalten_high.jpgPour agrandissement on clique!

 

Le concept : rejoindre des miradors pour des points de vue magnifiques sur le Fitz Roy et des glaciers.

Le bus nous conduit d'office chez les gardes du parc qui font la leçon aux touristes sur la manière de se conduire (pas de feu, on ramène ses ordures et meme son pq si on n'utilise pas les cabanons des campements, etc..).

 

Pour les petits malins ne souhaitant pas faire du camping il faut savoir que la plupart des randonnées peuvent se faire à la journée, moyennant du 8h de marche, des fois moins mais un confort et une douche chaude le soir pour récompense. Nous nous avons opté pour rester dormir dans le parc, oui parce qu'on est comme ça nous!! on aime l'aventure.

Notre parcours véritable (puisqu'ayant amené ma Garmin GPS j'ai pu récupérer les données, c'est beau la technologie) :

 

carte_trek1.jpg

 

Et pour pouvoir suivre le fil de l'histoire, les numéros servent à se repérer.

Donc nous sommes parties de El Chalten (D) pour rejoindre le campamento Agostini (2h30 pour 8km, parties dans l'après-midi ce fut une petite journée de marche). Le but de la marche : une superbe lagune, la laguna Torre, avec en fond le glacier Torre... mon premier souvenir et le présage d'un voyage aux paysages saisissant...

 

 trek2

 

Nous restons à nous prélasser devant cette belle vue... et puis il est temps de monter notre premier campement ... tadam!!

 

trek5

 

bon ok la mienne (à droite) ne fut pas superbement montée la première fois.

Le lendemain avant d'emprunterle chemin nouamenant au campamento Poincenot (2), nous retournons voir la lagune à la lumière du matin, l'eau est plus calme et le lieu désertique par rapport à la veille.

 

trek3

 

Le parcours aux paysages variés (de la montagne, des plaines)

 

trek6

 

trek7

 

 

nous amène à la laguna Hija (la Madre est juste à coté, on les voit sur la carte)... petit havre de paix ensoleillé qui tombe pile poil pour la pause en-cas du matin (entre temps on a quand même grimpé pas mal en forêt, et je sens déjà chaque muscle de mon fessier).

 

trek8

 

De loin nous apercevont le Fitz Roy... un peu couvert .. le but de la journée c'est de le voir avec une lagune à ses pieds mais ce nuage n'est pas de bon augure...

 

trek9

 

Effectivement.. pressentiment justifié puisque, après une grimpette sur 500 m assez épuisante, on voit juste la lagune (3), le nuage est bas.

 

trek10

 

On en profite quand même pour admirer la vue de l'autre côté : les 2 lagunes Hija et Madre mais vu d'en haut, histoire d'imaginer ce qu'on a monté dans la journée :

 

trek11

 

Bilan de la journée : 5h20 de marche et 16 km parcourus.

 

Après le beau temps la journée du lendemain est maussade, nous vérifions : le Fitz Roy est toujours la tête dans les nuages. Nous faisons un rapide allez retour jusqu'à un glacier caché derrière des rochers. Le temps manquant nous arrêtons notre escalade des rochers et n'arrivons pas à la laguna Piedras Blancas (4), regret par la suite car en longeant l'autre rive nous voyons que nous n'étions pas loin de toucher au but (juste après le gros rocher au milieu...).

 

trek12

 

La journée continue, le temps est gris, nous marchons longtemps pour arriver au refuge Piedra del Fraile(5).

 

trek14

 

Le bonheur de trouver une douche chaude, si si ... parce que l'eau de la rivière est plutot froide et l'apport de l'eau à plus de 20 pas du cours d'eau pour ne pas polluer n'est pas vraiment aisé..on dort quand même sous la tente.

On a déjà 20 km au compteur et un peu moins de 6h de marche, mais qu'importe, après montage des tentes on pousse jusqu'au Lago Electrico (6).

 

trek13

 

Yep il ne fait vraiment pas beau... ce sera la journée maussade de ce trek.

Le lendemain nous refaisons le chemin inverse, et hop 15 km ! Le fitz Roy joue à cache cache avec nous.

 

trek15

 

Qu'importe nous échouons sur la laguna Capri (7) avec un superbe soleil!

 

trek16

 

Après mure réflexion sur notre parcours, sachant que nous devons reprendre le bus le lendemain à 18h, nous décidons de ne pas camper à la laguna Capri malgré l'environnement superbe et retournons dormir à El Chalten.

Au passage des vues sur la vallée..

 

trek17

 

 En effet nous attend une rando assez haute : le loma del pliegue tumbago (à vos souhait) avec un dénivelé positif de 1000 m à se taper...(9) (oui j'ai perdu le 8 en cours de route sur ma carte), mais au bout quelle vue!!

 

trek18

C'est avec tristesse et un dernier regard sur le Fitz Roy

 

Imagen 006

 

Que nous quittons El Chalten pour revenir à El Calafate. Au total nous aurons parcouru environ 95 km (à un pouième près).

 

trek19

 

Pour donner une idée de la chance que nous avons eu rapport au climat, c'est que des fois des gens attendent longtemps avant d'apercevoir le Fitz Roy, des jours. Si nous avons jouer une journée à le traquer, on s'est aperçu sur les photos que le jour de notre arrivée il était déjà présent et bien dégagé (on ne savait juste pas que c'était lui ...) et au final on l'a vu pratiquement en permanence.

Le Fitz Roy n'est certes pas un haut sommet mais sa composition en fait l'un des plus dur à escalader.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Voyages

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....