Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 21:12

Il y a des héros comme ça qui reviennent régulièrement sur le tapis. Robin des bois en fait partie.

On avait connu quand on était petit celui là :

Robin1.jpg

Mais on a aussi longtemps cru que le vrai Robin et ses congénères portaient des collants serrés et avait une petite moustache :

Robin2.jpg

 

Et puis un jour est venu Kevin Costner qui a fait tomber le mythe du collant et mis au gout du jour la flêche traçante (celle qu'on suit de la pointe jusqu'à ce qu'elle se plante) en jouant de le rôle de Sir Robin de Locksley.

Oui mais ça c'était il y a presque ... 20 ans (mince déjà, coup de vieux d'un coup!!).

Aujourd'hui la nouvelle mouture est arrivée et vlan de nouveau le mythe et les certitudes tombent. Commmmmment Robin n'était pas de Loxley (l'orthographe change en cours de route)? il n'était même pas Sir mais juste un banal archer sur le point de déserter pour rentrer chez lui lorsque le roi Richard Coeur de Lion passe l'arme à gauche en France (bah oui on oublie le final robinesque du roi revenant de la croisade et hop tout le monde il fait la fiesta à la fin du film). Donc Robin Longstride revient à Nottingham et là par tout un truc du scénario il doit se faire passer pour Robert de Loxley. D'un autre coté il y a les méchants (le roi Jean, sa bitch de française de femme, le perfide traitre Godefroy et le roi de France). Alors du coup Robin/Robert aux côté de sa fausse femme Marianne (celle de Robert, suivez!!) va affronter les méchants ce qui au final en fera un outlaw dans le texte. Voilà en gros le film raconte comment naquit Robin Hood.

robin.jpg

Présenté en film d'ouverture du Festival de Cannes, ce film de Ridley Scott, au scénario prometteur et original, aux acteurs quand même chiadés (Russel Crowe, Cate "jadore" Blanchett , William Hurt, Max Von Sidow, ..), ce film déçoit!

D'une durée de 2h20 certains l'ont trouvé long moi non mais bon côté scénar j'ai eu l'impression d'un beau mix de déjà vu.

Soupoudrez en ouverture, de la scène de bataille avec le roi façon Gladiator, après on enchaine avec le retour du héros façon Martin Guerre c'est pas lui c'est l'autre, puis de la répression et de la révolte façon Bravehart avec regroupement des vassaux contre roi, attaque des français façon scène de débarquement de Il faut sauver le soldat Ryan (véridique de chez véridique), et enfin à la fin on se croirait dans le monde de Peter Pan avec la forêt des enfants perdus.

Si au début on sympathise avec une Marianne plus paysanne que noble, elle agace en style féministe "ouais moi aussi je mets l'armure et je vais combattre, c'est sur j'ai l'habitude" exarcerbé.

Mais ne soyons pas trop véhéments ces recettes ayant déjà fonctionné, cela en fait un excellent film du dimanche soir à coupure pub pour la pause pipi. Et Cate est quand même toujours une actrice qu'on voit avec plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Loisirs

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....