Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 22:52

Déjà un an presque que je préparais mon voyage en Patagonie..
A mon retour j'avais posté un article : le Parc des Glaciers en Argentine.
Mais j’avais omis de parler du trek dans le Torres des Paine, parc national en Patagonie Chilienne.
.carte_torres.JPG

 

A partir de maintenant il faut visualiser la carte ...on clique dessus.
Nous sommes lachées à la Laguna Amarga (pointée par la lettre D).
Il faut savoir que la plupart des gens font le trek appelé W (tracé du jour 3 au jour 6). Mais nous on est des warrior et on va faire le big O soit tout le tour.
Faisant le trek en totale autonomie (soit avec un peu plus de 2 kg de nourriture savamment calculée) nous choisissons de partir vers le nord, histoire de finir notre périple par les régions un peu plus touristiques (au cas où on aurait mal calculé la nourriture justement). Par la suite nous apprendrons que ce fut finement joué car le climat fut exécrable dans le sens inverse les premiers jours.
Donc nous voilà parties avec comme objectif le campamento Seron indiqué sur la carte à 10km. Là nous allons avoir notre première révélation : les distances au Chili sont ... hum... indiquées de façon approximative. Mon GPS au bout d'un moment indiquera en fait 16km de marche.C'est un camp un peu isolé, sans personne et plein de moustiques.
Il est à peine 14h.... on décide de pousser jusqu'au camp suivant , le Dickson, qui est à 19 km.
Ca ne grimpe pas spécialement mais ça se succède en terme de valonnements, ça fatigue.. et pourtant là on est à H-5mn de crier "le camp Dickson !!" (soit pres de 36 km parcouru)...
100_0082.JPG
En voyant la photo je ressens encore la fatigue.

Pata 708

Et là le bonheur de trouver une douche chaude! Manger .. dormir.
.
Au jour 2 le trajet est court mais boueux.. on marche pas mal dans la mélasse.. les pantalons n'ont plus rien d'immaculés!Pata 716
On dépasse beaucoup de monde (par la suite on aura quand même la réputation des filles qui marchent vite) et on arrive les premières au campamento Los Perros, non sans avoir admiré le glaciar Los Perros :

Pata 723

La nuit est humide, mais il faut bien se reposer, la journée qui suit est dite l'une des plus dures avec le  paso John Gardner (et une descente à pic qui m'effraie d'avance) au jour 3.

 

Pata 764

 

Ca monte, et au bout d'un moment le fameux paso avec une vue édifiante sur le glacier Grey, une mer de vienetta! Ce moment que l'on souhaite faire durer longtemps...

Pata 797

 

Pata 787

 

 

mais il faut déjà penser à continuer!
Ma descente à pic tant appréhendée ne m'effraie pas un seul instant.. peut être que les bonnes conditions météo font que ... en tout cas ça descend , descend ... et c'est plus abrupt que la montée de l'autre coté .. d'ailleurs je compatis avec les gens que nous croisons, certains abandonneront même.

Tout au long le glacier Grey nous acompagne jusqu'à sa fin :

 

Pata 814

Mais là la plus grande des surprises ce sont des échelles à monter et à descendre, moi qui ait des fois des crises de vertigies.. bon aucune photo compromettante ne sera prise vu la concentration déployée pour monter et redescendre.

 

(la suite à venir)

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Voyages

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....