Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 10:04

Il y a des we comme ça, alors qu'on a besoin de se délasser après une rude semaine, on décide, enfin moi, d'aller se distraire au ciné avec des films quelques peu apocalyptiques, du genre on va tous y passer.

 

crazies.jpgLe premier du we : The Crazies ou en fait le remake d'un film du maitre Romero dont je n'avais jamais entendu parler Le jour des fous vivants... Rien que le nom était tout un poème.

L'histoire en gros : un virus rendant fou (mais de façon meutrière car c'est plus drole et sinon ça n'a pas d'intérêt) a été par accident répendu dans une petite ville de fermiers de l'Iowa. Une vague histoire d'avion écrasé, ne me demandez pas j'ai loupé le début du film, à force de chercher l'UGC Orient EXpress. Bref l'avion écrasé à la verticale dans l'eau, plouf tel quel vu qu'il n'a pas du tout détruit les arbres autour pour mieux passer inaperçu dans son crash, contenait un virus qui rend contagieux la folie.

Mais par chance le shériff du comté qu'on pourrait croire bouseux est vachement intelligent (ou alors il a vu plein de films avec des scénarios catastrophe, d'horreur et tout), et il lui suffit de 3 morts, d'aller se promener sur une marais, trouver l'avion pour se dire "han han il y avait quelque chose de contagieux dans cet avion... vite regardons comment s'écoule l'eau pour voir si elle nous contamine". Bref après c'est l'armée qui débarque, son fidèle ami est contaminé, mais il le garde jusqu'au bout, il essaye de s'échapper avec sa gonzesse (j'adore quand il lui dit sur un immense parking avec plein de recoins "attends moi là je vais voir à l'intérieur"... ben voyons c'est sur elle y est en sécurité toute seule... pénible cette façon de se séparer). Bref un classique film de contamination, avec quelques sursaut, la faute à des fous débarquant par ci par là. Et une fin classique en cas de virus qui se propage ....

 

Le second qui a en commun d'avoir une gamine avec un masque sur l'affiche parle aussi de virus, à la différence qu'il y a bien une petite fille, dans crazies on ne voit pas trop.

infectes.jpgDonc là ce film qui ne devait sortir qu'en DVD parle d'une infection généralisée qui a déjà eu lieu, et donc on suit les survivants. Le pourquoi comment, on s'en tape, une petite grippe ABDCEF est passée par là.

Les survivants, deux frères et deux gonzesses, survivent grace à des règles bien établies : ne pas entrer en contact avec des infectés, tout javelliser, ne rien faire pour les contaminés car ils sont condamnés, etc..

Bon on pense bien que les règles ne vont pas être suivies, qu'il va y avoir contamination de l'un d'entre eux, sinon pareil il n'y a pas d'histoire. Ce serait plat. Déjà que le virus c'est une grippe qui tue... bêtement. Point de fous qui veut les trucider, ni de mort-vivant qui veut les bouffer, les contaminer il sont tout simplement ... morts. Donc pas de sursaut à craidre durant le film, les cardiaques peuvent y aller sans problème!

Le film se voudrait peut être une réflexion sur l'attitude des vivants, mais là encore c'est assez plat. Les survivants entre eux semblent encore assez gentils...

Comme dirait celui qui m'accompagnait : un téléfilm quoi...d'ailleurs on aura reconnu comme seul acteur l'inspecteur de NY Police criminelle (ou judiciaire sais plus trop) pour preuve qu'on est dans un format un peu télé.

En fait oui il aurait peut être du se contenter d'une sortie DVD.

 

Et promis pour ce mois ci j'arrête avec les infections virales et je vais voir du réjouissant, du mignon comme ça :

bebes.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Loisirs

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....