Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 09:01

Et ce n'était pas gagné!!

Cette année ayant débuté par des mésaventures sportives avec abandon de marathon au bout de 1,5km (on en rit encore dans les chaumières), puis accomplissement suréaliste cycliste avant de totalement oublier l'entrainement au profit de 3 semaines de vacances, je dois dire que je partais peu confiante quant à l'accomplissement entier des 20 km de Paris qui se sont tenus ce 10 octobre.

Je dirais même que ça a fort mal commencé... enfin remontons 24 h en arrière....

Après avoir passé une nuit un peu légère, comprenez couchée pas forcément tôt mais levée tôt pour un samedi (9h!!! c'est à peine l'aube),  me voilà pris dans une embuscade nommée apéro. Je préviens "ouh la tout doux Tornado demain je cours!!". Une bouteille de champagne et quelques cigarettes plus tard, au moment du verre de vin rouge accompagnant la chacurterie apéritive, un éclair soudain de lucidité "euh oui non mais là pas bien... #culpabilisation... je cours demain... oui enfin en même temps le chrono va pas être terrible, pas beaucoup d'entrainement .... #déculpabilisation"

 

Dimanche matin, 7h... je veux pas y aller!!! je suis bien dans mon lit! (en plus un dimanche matin, c'est juste un crime de se lever si tot).

Prenant sur moi et ma fierté d'avoir annoncé fièrement ma participation à l'évènement, j'y suis allée.

Un ami me propose de servir de lièvre (comme une précédente fois)... allez t'es en vacances dans une semaine on se la fait à 5'30 le km, tu peux y aller à fond...oui bon ben on va voir... #illusion #utopie #onycroit

Après 5 min à essayer de le suivre je regarde ma montre qui indique 5'18 et là encore il me distance #foutagedegueule

 

Alors j'y suis allée à mon rythme.. quelle ne fut pas ma surprise de voir le 11ème km en 1h et quelques secondes, ce qui voulait dire que j'étais bien aux alentours de 5'30.

Mais comme d'habitude c'est sur la fin que je pêche. C'est LE moment où j'ai besoin de mon lièvre, où je me dit que sans le lièvre je vais poser un lapin à l'arrivée.

Entre le 13ème et le 15ème km c'est sur le mental qu'il faut jouer pour continuer... franchir la barrière 15 et se dire "allez plus que 5 et c'est fini"... enfin moi je fonctionne comme ça et ça marche au moins pour aller au bout!

 

Bon on piaffe d'impatience de savoir la chute ? 1h52mn15s... vu les conditions je trouve que c'est honorable.

 

Maintenant je dis "peut mieux faire" quand on voit :

1) l'énergie restant 20 min après l'arrivée :

10-10-0302.JPG

Oui ce n'était pas nécessaire de courir pour traverser la rue mais genre je me la pète..

 

2) un peu vidée mais pas tant que ça :

10-10-0305.JPG

 

Donc l'année prochaine je tente 1h45??

En tout cas ça m'a redonné grave la pêche rapport aux entrainements! Et la pêche tout court vu l'excès d'énergie débordante que j'ai eu en fin de journée (j'ai fait ma salle de bain ... ).

Maintenant je ne désespère pas d'emmener dans mon sillage l'année prochaine quelques demoiselles qui s'y mettent, qui font des actes manqués...

 

Et vous?

 

Ps : un grand merci à Asics (chaussettes et chaussures, pas une ampoule au compteur) qui ne m'ont pas sponsorisée mais qui reste une de mes marques favorites :-)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:12

Cette semaine j'ai eu un coup de fil d'une amie dont j'étais sans nouvelles depuis un certain temps.

Et pour cause, elle vit des heures quelques peu difficiles. Elle vit dans le harcèlement constant.

Au début l'histoire d'amour avec un homme marié, père de 3 enfants (oui bon on évite le pas bien, on ne choisit pas). Qui dure longtemps. Et puis elle décide d'y mettre fin pour diverses raisons (crise de jalousie de sa part à lui mais ne se décide pas à quitter sa femme non autonome, etc...).

L'histoire pourrait s'arréter là, étant donné qu'elle ne veut plus et qu'en plus il s'est fait gaulé par sa femme... Mais non : une séparation semble inenvisageable pour ce monsieur. Il entre donc dans le processus de harcèlement, arrivant à se poster devant chez elle tous les jours . Au moment du décès du père de mon amie, il ne fait pas relache, au contraire il s'insinue dans l'antre familliale et souffle à l'oreille des autres héritiers déjà un peu en bizbiz qu'elle a manipulé (ce qui est faux), conséquence plus d'un an après la succession n'est toujours pas réglée suite aux procédures engagées.

Pendant plus d'un an c'est dépot de mains courantes en série, car la police assure ne pas pouvoir prendre de plainte (il s'avère que dans sa petite communeauté on ne souhaite pas, politiquement parlant, augmenter les chiffres de la criminalité par de vilaines procédures de dépots de plainte).

Et dernièrement sa porte a été forcée à coup de pied de biche, seul l'ordinateur volé (où il y a toutes les infos persos bien sur), rien a été retourné... le crime est signé mais ne peut être prouvé.

Sur ce mon amie décide de rapporter les derniers vestiges de leur relation (bien qu'à mon avis jeter le tout aux ordures aurait été préférable) à ce monsieur et tombe uniquement sur sa femme. Elle dépose le tout et s'en va.

Vous le croirez ou pas, la voilà convoquée au commissariat où on a essayeé avec menace de garde à vue de lui faire avouer qu'elle avait frappé la femme du dit monsieur (à noter qu'elle est financièrement dépendante, ne sait rien faire de ses 10 doigts et n'a pas le permis, en province ça fait mal, avec 3 gosses) et que "madame il faudrait voir à ne plus le harceler".

On imagine bien la tête du policier quand elle a commencé à sortir son dossier rempli de justicatif de mains courantes, de photocopies de lettre "je ne veux pas qu'on se sépare" et autres...Après quelques heures elle a pu repartir, plus déprimée que jamais.

Franchement elle ne sait plus quoi faire. Elle vient d'écrire au procureur de la république, suite aux derniers évènements, ne comprenant pas que ses mains courantes restent en effet alors qu'une simple dénonciation calomnieuse la conduise des heures au commissariat. Ce qui est d'autant plus bizarre que pour en arriver là il aurait fallu un constat de coups et blessures par l'hopital qui n'a pas eu lieu (flics amis du monsieur??).

Perso je lui ai conseillé de commencer de contacter également des associations féministes en rapport avec les violences physiques et morales (car à mon sens la discrémination est là flagrante)... Et vous vous auriez quoi comme conseil/solution à donner??

 

Faut il vraiment attendre que ça passe de morale à physique pour que quelqu'un enfin se bouge?

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans La mare
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 08:44

Damned pour mon retour je reviens avec un article moyennement personnel, genre j'ai été invitée à une soirée blogueur toussa toussa (oui le toussa mis en fin de phrase, deux fois, donne un effet stylisé à la phrase, c'est à la mode).

Oui mais pas que ... (autre tournure de style très en vogue)

On parle de bouffe! et là que ce soit sur invitation bloguesque ou non, c'est du sérieux... c'est du produit créé à la mimine qui fait du bien à tout le monde, et que toi lecteur tu peux reprendre pour ne pas être simple blogospectateur!

Donc l'objet de l'Atelier des chefs où j'ai été conviée par Requia (merci bis au passage) était l'utilisation des produits Maggi.

couer_bouillon.JPG

Photo Nawal

 

Maggi, ces petites aides alimentaires pour donner du gout aux plats. Et qu'on ne vienne pas me dire "Pas de ça chez moi!! je cuisine tout moi même!!"! A moins d'être femme au foyer qui a le temps de faire elle même son bouillon de légume ou de boeuf.

Donc nous voilà une vingtaine rassemblés par groupe de quatre avec notre chef Maggi attitré. Pour moi ce fut la charmante Nadia de Paprikasblog.

 

10-10-8269.JPG

Photo Nawal (arghh le tablier blanc en plastique ce n'est vraiment pas seyant)

 

Au menu : Pruneaux farcis à la viande, risotto aux champignons et safran, soupe de mais épicé, verrine de couscous au poulet citronconfit.

Il faut savoir que j'adore le risotto mais ma seule tentative avait été quelques peu ratée. Donc là plutot contente de pouvoir suivre la recette.... et étant donné que j'ai fini la casserole à la cuillère, j'avais du coup moins faim pour affronter le buffet fait par nos petites mains :

 

10-10-0397.jpg

 

Seize recettes à déguster...

 

10-10-0398.jpg

J'observe de près, j'hume le fumet...

Il va sans dire qu'une de mes recettes préférées fut le risotto au safran et champignon, dont la saveur a été due entre autre à l'utilisation du coeur de bouillon saveur champignon, ni trop, ni pas assez juste parfait.

Donc ce we j'ai refait comme une grande :

 

10-10-0399.jpg

 

En rajoutant en plus des champignons ... il y en avait pour trois, j'ai mangé comme deux, tellement c'était une tuerie (autosatisfaction quand tu nous tiens, modestie quand tu nous investis).

 

Le plus drole c'est que Maggi ce sont des produits qu'on utilise plus qu'on ne croit : pour ma bolognaise des lasagnes de vendredi ce fut un bouillon de boeuf et pour mon velouté de butternut de dimanche un bouillon de volaille

 

Alors pour reproduire les recettes il y a le petit livret à télécharger en pdf sinon il y a le site Maggi.

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans A table - petit Nénuphar
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 13:58

Les trois premières semaines de septembre m'ont servi à bourlinguer. Pour l'instant vous n'avez eu que des résumés du Liban (voir quelques articles plus bas). Il m'en reste encore un à faire (et pas des moindres) : la farniente et quelques photo de Beyrouth. J'ai essayé pendant la semaine libanaise d'entretenir le blog... presque réussi.

Puis je suis aller dans le sud, du côté de Nimes, où je n'ai pas fichu grand chose.

Puis (bis) je suis partie une semaine en Egypte, faire une petite croisière sur le Nil... et oui!! pendant une semaine je n'ai pas écrit une ligne! On aurait pu croire qu'en rentrant je me jetterais sur mon pc histoire de vous abreuver de photos et autres moultes récits palpitants... Et bien non! Le sevrage a presque réussi. Moi qui d'ordinaire allume la bête à peine rentrée chez moi, là je m'aperçois que ce n'est plus un automatisme.

Du bon me direz vous.... pas que!

Les 3 semaines ont aussi entaché mon entrainement aux 20 km de Paris et anéanti mon objectif. Maintenant je suis dans l'idée de juste le finir, tranquillou.

C'est vrai qui a envie en vacances de chausser chaussures et enfiler le short moulant pour aller courir à plus de 35°?? (en tout cas en Egypte on oublie). Quand même fière de compter dans mon Garmin (GPS Cardio) le run parcouru le long de la corniche à Beyrouth :

run_beirut.JPG

 

Le seul et unique! car à 7h30 du matin (déjà avoir l'idée de se lever à cette heure là en vacances) il faisait déjà plus de 27°.

 

Bref tout cela se remet progressivement en place.. je dois maintenant vous parler cours de photo, cours de cuisine avec Maggi, de l'Egypte, de sport, de mes amours (euh non en fait)...Patience est mère de vertu...

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Frogita
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 10:35

.. ou accessoirement qui se mange froid.
Petit interlude dans mes récits de voyage pour vous revenir à des sujets qui plaisent : la relation homme-femme, plaisir, déboires et (in)conséquences.
Ce qui suit ne me concerne pas (je le précise au cas où un pseudo sociologue passerait par là et ferait un condensé de mon histoire pour me l'attribuer et le coucher dans un bouquin, sous le couvert d'une quelconque etude/compte-rendu qui n'a jamais approché de près les protagonistes qui ça se trouve mentent dans leurs écrits... je dis ça je dis rien.. vous avez loupé un épisode peut être mais moi je me comprends).
Oui donc ça ne me concerne pas mais une amie.
L'histoire : rencontre avec un bellatre qui y met les formes pour bien séduire.. mais est sur le point de se séparer.. remet une couche sur toutes les formes de séductions... ah oui mais non il y avait des vacances programmées avec la futur ex depuis des lustres, ne peut pas la quitter de suite...


Bon là déjà la marmotte elle a bien enveloppé le chocolat dans le papier alu..


Ultimatum genre pas la peine de revenir... mais après vacances retour de l'être élu qui s'est rabiboché avec son ex-future-ex, que les vacances les ont rapproché mais qui tient quand même à sa maitresse (puisqu'à ce niveau là c'est le terme à employer)...
A ce moment là mon amie ne se laisse pas avoir et met fin... jusqu'à tomber 2 jours à peine cette belle envolée (dé)lyrique sur le monsieur en question inscrit sur un site de pétanque à vouloir jouer le cochonnet avec d'autres partenaires. Autre demande d'explication, vu qu'il était retombé amoureux, avec pour réponse :

  1. je ne sais pas pourquoi je me suis inscrit ..limite demeuré
  2. je me suis inscrit pour voir un pote inscrit (et pour ça tu mets un pseudo reconnaissable et tes dernières photos de toi bronzé, en tout anonymat bien sur)

 


Là la marmotte a mis le chocolat dans le papier alu et le vend carrémént à l'étalage dans le Casino du coin.

Lasse d'être prise pour une idiote, lasse de toutes ces histoires entendues autour d'elle, il doit y en avoir un qui paye assume ses actes pour tous les autres... et sur un coup de tête prévient future-ex-future-ex.

Alors cela fait il du bien?? sur le moment je crois... Par la suite je ne sais pas. Car encore faut il avoir la suite de l'histoire. Ce type de vengeance serait il juste un élan narcissique pour se faire du bien, on pourrait le croire vu que ne pas contempler le résultat semble avoir un effet frustrant. Heureusement les réseaux sociaux ont l'effet espion qui permet de voir le passage de "in relationship à single" et de partiellement constater les faits. Oui mais quand même...

Fallait il aller au bout de la démarche ou pas... les avis divergent. On en pense quoi??
Précisons qu'aucun enfant n'était en jeu, que l'age peu avancé d'un des protagonistes (que je nomme Petit Con Qui Commence Tot... ou la crise de la vingtaine) fera qu'il s'en remettra.

 

Au final tout le monde est un peu nouille dans cette histoire (pour boucler avec le titre)..

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Nos amis les crapauds
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 14:21

Il y a.. fiou... fort longtemps j'ai eu l'occasion de me rendre à la Réunion. J'étais jeune et totalement inconsciente de ce que j'allais manquer. Je n'avais qu'une seule idée en tête : faire la larve au soleil et absolument rien d'autre. Qu'importe que Mère Nature mette à disposition des sites magnifiques, je ne pensais que plage et sable fin. Et elle me l'a bien rendu. Je suis arrivée au lendemain d'un cyclone, petite coquine! Autant dire pas dans les meilleures conditions. M'avait on également prévenue que j'allais résider à Saint-Denis et que là il n'y avait pas de plages? que nenni point du tout.
Alors à cette époque de non sportivité on m'a proposé l'affront total : faire de la marche... De quel piton , des neiges, de la Fournaise, s'agissait il je ne m'en souviens même plus, c'est dire. A reculons j'ai suivi, de bonheur j'ai souri quand on m'a dit arrivés en bas "temps nuageux ça ne sert à rien de grimper". Le cirque de Cilaos? Pfff pourquoi faire? Aller voir une cascade, encore marcher?? non merci. Et s'émerveiller devant la biodiversité?? une plante c'est une plante!
Petite idiote que j'étais!!

Ban_Maido.jpg

 

La randonneuse que je suis devenue regrette maintenant cette époque. Le terrain de jeu, classé patrimoine de l'Humanité à l'UNESCO depuis aout dernier, offert par l'ile de la Réunion est tout simplement grandiose. J'imagine maintenant ce que j'aurais pu faire tout ce laps de temps que j'y suis restée : du parachutisme (je vais certainement m'y mettre l'été prochain), du VTT, du kayak, du trail avec La Diagonale des fous (163 km et un dénivelé positif de folie) ou plus simplement le trail du Bourbon, plus raisonnable avec seulement 90 km de course, des triathlon,etc...N'en jetez plus la cours est pleine!

Alors quand un concours mis en place par monnuage.fr me propose ne serait ce que l'espace de 5 jours (du 10 au 15 octobre) de re visiter ce petit paradis et de réparer mes erreurs de jeunesse, je demande où signer de suite, sac à dos, chaussures, tout est prêt à partir!

 

IllustrationPatrimoineMondialUNESCO.jpg


Le jury fera vivre un rêve, pourquoi pas le mien...

En attendant la réponse finale je vais me replonger dans l'atmosphère avec les quelques souvenirs gastronomiques ramenés : samoussas,bouchons, accra, pois du cap et rougail saucisse... je n'étais pas sportive mais déjà bonne cuisinière!

ban_pla.jpg
Sinon se reposer sur le sable chaud, après une bonne rando, c'est bien aussi ....

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 10:00

La montagne du Chouf est une montagne qui se situe au sud est de Beyrouth. C'est surtout le fief des Druzes et des chrétiens maronites.

Mais qu'est ce donc un druze? pour nous ça a été une source de bonne rigolade, gentille, l'un de nous étant druze. En gros la religion druze est une religion qui officiellement n'existe pas, qui est secrète, si on fait abstraction de leur uniforme reconnaissable sarrouel et chemise, noir et blanc, ainsi qu'un institut druze, mais que nenni cette religion n'existe pas!! de même on ne peut se convertir à la religion druze.. normal, elle n'existe pas :-))) En plus malin les gars, ils ont su piquer tout ce qu'il y avait d'avantageux dans les diverses religions.

Mais trève de plaisanterie, que peut on voir dans le Chouf?

Sur le chemin qui nous mène à une ville qui officiellement n'existe pas (pas parce qu'elle est druze mais pour une quelconque raison administrative, au Liban on s'habitue rapidement à des trucs bizarres), on peut voir mosquée, synagogue et  églises Maronite.

 

chouf-12

 

chouf-13 

 

On y trouve des palais comme le palais de Beiteddine, construit au 19ème siècle par l'émir Bachir Chehab II. Actuellement c'est la résidence d'été du président du Liban (et dire qu'à une semaine près je pouvais lui serrer la main, véridique... c'est arriver à mes accompagnants).

 

chouf-11

 

Divisé en plusieurs parties, dont une grande cour, il abrite les appartements officiels visibles, un peu style ottoman.

A un étage inférieur on peut admirer une vaste salle présentant des mozaiques byzantines, ou bien visiter le hammam qui a gardé toute sa splendeur.

 

chouf-1

 

chouf-2

 

chouf-3

chouf-5

 

chouf-7

 

chouf-6

chouf-4

 

Pas loin est construit le palais du fils à partir duquel il pouvait surveiller ce que faisait le papounet (la photo du premier palais est prise à partir de celui du fils). Ce palais n'est pas à proprement dit visitable car il a été transformé en hotel, alors on peut se laisser tenter à se prendre pour un émir le temps d'une nuit....

 

chouf-8Chambre royale..

 

chouf-9Petite cour privée pour recevoir vos amis...

 

chouf-10Piscine, certes un peu anachronique....

 

Le tout dans une ambiance calme... très calme... à condition qu'il n'y ait pas un mariage dans le coin.

 

Une petite dernière pour la route pour les shoes addict, A l'époque les chaussures ça donnait ça :

chouf-14Plus c'était haut et plus on était élevé dans la hiérarchie.. Les pieds tongués eux sont contemporains :-)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 16:12

Une semaine sans donner de nouvelles, soit je vis d'amour et d'eau fraiche, soit j'étais très occupée!! Première solution, ce serait bien hein? sinon plutot deuxième solution. Comme certains ont bien imprimé, j'étais en Egypte, à visiter la Haute puis la Basse Egypte, à descendre le Nil en bateau, à visiter moultes sites antiques, et pour finir faire un petit coucou au Sphinx, du coté du Caire.

En attendant les photos rapidement je dirais que l'Egypte est faite surtout pour ses monuments, le reste est comment dire ... sans commentaire, le pompom étant le Caire, ville très très salle.

Et pour patienter encore quelques photos du Liban à venir (le Chouf et le bien bronzer/sortir à Beyrouth)... c'est presque à se demander quel voyage j'ai préféré durant ces 3 dernières semaines.

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Frogita
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 21:37

Troisième épisode touristique libanais, après le sud, nous avons fait route vers le nord du Liban en commençant notre parcours par les grottes de Jeita. Se situant à 18 km de Beyrouth ce site exceptionnel est la plus fameuse représentation du paysage karstique du coin. Merveille de la nature on y trouve des stalagmites et stalagtites dans 2 grotes, la supérieure dans laquelle la ballade se fait à pied et l'inférieure où on embarque pour une petite ballade en barque.

Je n'ai malheureusement aucune photo à produire car la vérification et l'interdiction des appareils photos et autres caméras à l'entrée est sévère : en gos forbidden de prendre des images. Donc pour avoir une idée, des photos piquées sur le net :

 

jeita.jpg

 

jeita02.jpg

 

Sinon il y a le site des grottes.

 

 Après ces émotions grottesques (pas grotesques hein), direction Byblos à 40 km au nord de Beyrouth.

Byblos, créée vers 5000 avant JC devient phocéenne vers 2000 avant JC. Moins riche que Tyr ou Saida en terme de restes historique, il existe néanmoins quelques collonades (non vues) et un chateau croisé.

De jour ...

byblos-2

 

  De nuit...

byblos-6

 

Byblos est surtout une ville où on déambule dans les souks (ultra commerciaux et modernes il faut l'avouer) à la recherche d'un bracelet perdu.

byblos-1 

 On se finit naturellement la journée sur le port à regarder le soleil se coucher lentement, passant par différentes teintes.

 

byblos-3

 

byblos-4

 

 

byblos-5

 

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 23:56

Après la visite de Saïda, nous avons continué plus au sud vers Tyr ou Sour, autre ville phénicienne. Là déjà c'est un peu plus chaud. En effet c'est l'ancienne ville frontière avec la zone occupée par Israel, de par ce fait la zone est encore considérée comme dangereuse. D'ailleurs il faut passer par un poste de gens armés (enfin ça il y en a partout des gens armés, même dans Beyrouth), et cotoyer le paysage avec les UN ... (United Nations pour ceux qui n'ont pas compris)

 

tyr-16

 

La preuve en est cette pancarte rassurante :

tyr-13

 

 Et c'est bien dommage que ce soit un frein au tourisme, car Tyr ne manque pas d'attrait, entre de belles plages, des sites archéologiques d'exception, un port de pêche pittoresque.

Malgré une urbanisation importante cotoyant allègrement les sites historiques,

 

tyr-12

 

Tyr a été classe par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité.

Pour la petite histoire, Tyr aurait une origine qui remonterait à 23 siècles avant JC. Au XII ème siècle avant JC c'est le principal port de Méditerranée orientale. De plus grace au commerce du porpre (teinture qui avait beaucoup de valeur) et du verre, l'enrichessement de la ville sera considérable au Xème siècle avant JC. Puis s'ensuit de nombreuses invasion dont celle d'Alexandre le Grand.

En 64 avant JC, Tyr tombe sous la domination romaine, dont les nombreux vestiges, puis christianisée rapidement. Conquise en 636 par les Arabes, occupée entre 1124 et 1291 par les croisés, Tyr est aujourd'hui un simple petit port de pêche.

 

L'ancienne ville se visite en deux fois (il faut imaginer qu'on a construit en plein milieu) : un site loin de la mer et un près de la mer.

Commençons la visite par la grande allée dite voie bizantine :

 

 tyr-1

 

Puis longer une nécropole et un colombier

 

tyr-2

 

Avant d'atteindre l'arc monumental :

 

tyr-3

 

tyr-4 

 

 Après au choix on déambule sous les arcades de l'hyppodrome

 tyr-5

 

Ou on grimpe sur un des gradins pour une vue d'ensemble de l'hyppodrome antique.

 

tyr-6

 

 Puis on passe au deuxième site avec sa grande allée aussi (la continuité de la précédente?) :

 

tyr-7

 On admire quelques mosaiques...

tyr-8

 

Avant d'arriver sur les ruines avec vue sur mer, juste magnifique : 

 

tyr-9 

 tyr-10

 

tyr-11

 

Pour finir upetit tour sur le vieux port de pêche, très pittoresque, ce n'est pas Saint-Trop mais c'est bien aussi  :

 tyr-15

 

Bon après on fait demi tour et on revient sur Beyrouth car plus on va vers le sud, plus c'est voilà quoi..

 

Next step : Byblos et le Chouf..

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages