Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 11:06

Et voir .. et perdre l'illusion de certaines choses.

En ce moment, à l'aube de mon changement de dizaine, je continue l'exploration de mon moi intérieur et la restructuration de mon extérieur (oui donc j'ai coupé mes cheveux et tente une énième perte de poids).

Je fais le bilan de ce que j'ai fait, de ce que j'aurais du faire et de ce j'aurais pu faire.

J'aurais pu devenir propriétaire, j'ai préféré dépenser à tout va... tant pis.

J'aurais pu plus découvrir le monde, je ne l'ai pas assez fait.

J'aurais pu faire un enfant, ça ne se fera jamais.

etc...

Mais comme on est jeudi, jour habituel fut une époque de Nos amis les hommes, bilan des hommes..

 

Certains étaient accessoire, d'autres m'on fait rêver, d'amour ou d'attitude tout simplement ... et au final?

La grande passion suédoise qui avoue piteusement s'etre fait gaulé sur un sms par sa copine (qui est restée avec au passage)...d'un coup j'ai imaginé la scène...se débattre dans les mensonges...

Le grand aventurier , qui m'a fait rêver une vie de découverte (précision : lui non inclus hein) qui au final, dure réalité de la vie, pointe au pole emploi .. le glamour de la vie bohème en prend un coup!

Celui qui m'a fait dire des mots que je ne voulais pas, minable petit homme incapable de changer son petit quotidien et préfère clamer qu'il est malheureux mais héroique de ses choix...même qu'on lui décernera une médaille!

 

Oui regarder au dela des fois ce n'est pas très beau. Fini le rêve, cassé le mythe!

 

Et pourquoi je raconte ça aujourd'hui? parce que je suis déprimée?

...

Non juste frustrée de pas pouvoir prendre un voyage de rêve improvisé de dans 2 semaines sur Voyage-Privé, de dire "chéri on embarque pour le soleil, allez zou!!".

 

Voilà c'est tout :-)

 

(en fait c'est pas vrai.. la Suède me fait toujours fantasmer)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Frogita
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 12:00

J'étais pressée d'en découdre avec ce marathon qui fut mon premier il y a 3 ans. C'était donc ma 4ème participation au MDP et un objectif de 3h50. Ma dernière performance sur ce parcours était de 4h02, j'avais déjà fait 3h57 à Nice qui est plus dur je trouve. Donc confiante.

Depuis 2 semaines j'étais à l'arrêt à cause d'une douleur au genou, donc j'ai douté au départ sur la possibilité de finir.

Peu importe je l'ai pris ce départ, dans le froid et le vent sous un ciel plombé.

Au bout de 10 km le genou boiteux ne s'est pas fait sentir, j'ai donc maintenu le cap objectif.

J'ai passé le semi marathon dans les temps (1h55), récupéré un ami lièvre ... donc on peut se dire que tout va bien! Même que j'ai un supporter avec pancarte :

 

tifo.jpg

 

(on va pas revenir sur la petite phrase en dessous)

Et vlan patatra à l'approche du 25ème je me me prends le mur du 30 ème kilomètre, à savoir une baisse de régime.. mes muscles semblent de béton, tétanisés, douloureux.

Loic, mon lièvre, me dit que non je n'ai pas mal, que c'est une vue de l'esprit. Ben voyons!!

Bon pour la faire courte ces 17 derniers kilomètres ne vont être que souffrance! le plaisir du sport, d'aller au bout de soi disparait (en plus j'ai toujours froid, il ne fait toujours pas beau et foutu vent!).

Certains diront que j'avais encore assez d'énergie pour faire la pitre :

 

mdp2012.jpg

Cette photo pourrait s'intituler "OMG, encore 2 km avant la fin (sous titrée : j'en peux plus!!!)"

 

Au final : 4h02... voilà... comme l'année dernière... vous y croyez?

C'est facheux... je m'étais dit que si objectif atteint, je faisais l'impasse l'année prochaine... et voilà va falloir que je m'y remette ..rester sur un "échec", pas question!

 

Je tiens tout de même à faire remarquer que je n'ai consommé aucun mojito dans la semaine précédent le marathon, contrairement à toutes les autres fois où j'ai atteint voir dépassé l'objectif... je dis ça  je ne dis rien...Coincidence? je ne crois pas!

 

Sinon le tout premier est arrivé en 2h05'10"..un kényan qui se nomme Stanley Biwott, nouveau record sur le MDP. Et également nouveau record pour les femmes avec l'éthiopienne Tirfi Beyenne en 2h21'39" .

J'ai du chercher qui avait gagné, car sur TF1 on m'a dit que Amélie Mauresmo était arrivée en 3h30 (qu'est ce j'en ai à faire?? elle fait pas du tennis celle là?) et sur M6 ... ah ben non ce n'est ni du foot ni mécanique comme sport donc on s'en fiche aussi.

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 14:00

Ou presque.

Ce dimanche se court le marathon de Paris et une fois de plus j'en serai, en espérant finir l'épreuve (un genou un peu défaillant depuis 2 semaines me donnent des inquiétudes) donc si j'abandonne ne soyez pas étonnés, je privilégie les évènements à venir en sauvegardant mes membres.

Toujours est il que cette année l'innovation et les réseaux sociaux s'invitent encore un peu plus dans la course en proposant via Social Runner, une appli super sympa qui permettra aux coureurs possédant Twitter et/ou Facebook de communiquer. pendant la course. Qu'on se rassure quand on court, on court, on n'a pas le smartphone à la main (c'est pour ma part le seul moment, avec la natation où le télephone n'est pas à portée de main). C'est l'appli qui va tout faire.

Elle demande :

  • l'objectif
  • la marge sur l'objectif
  • les phrases que vous souhaitez communiquer pendant la course en fonction de vos temps aux 5, 10, 15, Semi marathon, 25, 30, 35 et à l'arrivée. Trois phrases à chaque passage si vous êtes au dessus , dans ou en dessous de votre objectif.

 

Si je dépasse à chaque passage mes objectifs, vous saurez ce qui me motive à courir pendant une course, donc aurais je intérêt à me surpasser?? Au cas où on voudrait  me suivre sur Twitter c'est @frogita (quelle originalité!!) et savoir si je suis allée au bout!

Et si vous le souhaitez, parier sur la tenue de l'objectif ou pas du coureur que vous soutenez, et tente de gagner par tirage au sort un iPhone.

 

Bon si vous n'avaez pas tout compris, la vidéo explicative :

 


 

Le tout chapeauté par le site communautaire Esprit Running (sponsorisé par la Caisse d'épargne).

 

(bon en fait faudra être levé tot dimanche pour suivre!)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 19:22

Amateur s de bière, stoppez par ici cinq petites minutes le temps de découvrir  Tendances Bière, le club des amateurs de bières online.02483_HEINEKEN_LOGO_TENDANCE_BIERE.jpg
A la base il y a Heineken qu’on ne présente plus. Il s’agit de proposer des actualités autour de la bière, des témoignages d’amateurs de bière.. et en ces temps de crise, ma foi, quelques bons de réduction sont les bienvenus !


Et tout cela ramené sous le doux nom de biérologie (comme œnologie mais avec de la bière dedans).


Le site propose aussi une prestation à de barman à domicile où on est initié par un barman pro à la dégustation à l’aveugle de bière, où on apprend à tirer la bière comme un pro ou à faire des cocktails à base de bière.


HEINEKEN_BARMAN_A_DOMICILE.jpg

 

La prestation, uniquement disponible en Ile-deFrance pour l’instant, dure 2 h et est faite pour des groupes de 6 à 10 personnes. Au prix certes un peu moins doux de 50 € par personne, mais il y a une prestation.


Sinon si vous êtes ignare, un peu comme moi, vous pouvez toujours vous orienter vers le coffret de biérologie (ou offrir, c’est pas bientôt la fête des pères ? voir des mères ?) . A l’intérieur un livret de qui quand quoi comment la bière, des fiches/dessous de verres de cuisine et un assortiment de malts et d’épices pour mieux comprendre les saveurs.
(A la vérité, j’étais bien contente de trouver les clous de girofles et les grains de coriandre dans le coffret qui me manquaient pour faire mon pho … qui donc s’accorderait bien avec la bière ??? en voilà une bonne question)

coffretretouchCLOGOBLANC.JPG

Toujours est il qu’il y a aussi un mini concours derrière tout cela : celui ou celle qui aura récolté le plus de commentaires sur cet article d'ici le 3 mai gagnera une soirée barman à domicile.. alors je vous invite (pas chez moi, pas que je ne veux pas mais c’est tout petit) à laisser en commentaire votre bière préférée, une recette avec de la bière, etc…

Pour la petite histoire : il se peut qu’à la fin d’un marathon vous voyiez des gens qui boivent de la bière. Des fous diriez vous, après tant d’effort ! Que nenni point du tout au contraire ! Il se trouve que c’est un excellent moyen de réactiver la fonction rénale, le rein ayant été mis en sourdine (ou un truc du genre) durant la course.


Sinon rappelez vous que l’alcool c’est bon mais "L'abus d'alcool est dangereux. A consommer avec modération" !!! et sans volant ni vélo (je me comprends).

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Vrac
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 11:34

Dernièrement dans un magazine à fifille (j'ai du prendre le métro donc j'ai investi pour passer le temps), j'ai lu un article à l'intitulé du genre "elles vivent seules et elles aiment ça et elles assument".
Il semblerait que 12% de la gent féminine parisienne vivrait seule.
Voulu ou pas? La bonne question!
La première à témoigner, une gamine de 22 ans (si si au bout d'un moment toi aussi tu finiras par estimer que 22 ans c'est gamin).. je lui donne rv dans 8 ans pour voir, si à 30 ans vivre seule est toujours aussi fendard.
Bon après ça peut être vrai, qu'on aime vivre seule. Enfin à moins que ce ne soit devenu par habitude.
Prenons au hasard ... Moi (mais vraiment au hasard).
Je vis seule, j'ai toujours vécu seule depuis mes 19 ans, donc une paye. C'est bon ne t'excite pas avec un air de pitié à comprendre que non je ne me suis jamais installée en couple, j'ai su bien profiter de ma vie jusqu'à maintenant et en retirer autant de plaisir que si je devais me préoccuper de qui fera la vaisselle ou qui choisira le programme tv du soir ou me demander ce que je vais bien pouvoir raconter à l'autre.
Cela dit c'est n'est pas un choix, c'est la vie qui s'est faite comme cela. Mais je ne l'ai pas pour autant subi. Enfin si il y a toujours le moment de déprime "je suis seule, c'est pas juste, ... " enfin on voit le topo, la femme sait rester humaine.
Maintenant moi je veux bien vivre avec quelqu'un même si je sais que les habitudes feront que ça sera d'autant plus dur. Ceci n'est pas un appel du pied du tout ...


Mais point n'était là la réflexion à laquelle je voulais arriver. Sur cet article que j'ai lu en diagonale je n'ai retenu qu'un petit encadré des erreurs à ne pas commettre quand on vit seule :

  • ne pas se négliger (ou négliger son intérieur)
  • se donner des coups de pieds au postérieur pour sortir et ne pas rester devant NCIS un vendredi soir
  • se faire à manger des petits plats
  • inviter du peuple à venir festoyer à sa table


Rapide auto-diagnostique :

  • Tour d'horizon de l'appartement : c'est tendance japonisante post tsunami
  • Tour d'horizon sur moi même : le strict nécessaire est fait pour que puisse aller à la piscine (c'est dit avec classe hein??)
  • Tour d'horizon des sorties : quasi néant, entrainement sportif et canapé étant en ce moment le combo jouissif
  • Tour d'horizon des derniers petits plats mijotés du mois écoulé : néant (le frigo témoigne de la non existance d'une quelconque activité gastronomique)
  • Tour d'horizon des personnes passées chez moi se restaurer : un méga fail


Si on rajoute à ça que ça se voit à l'extérieur de mon chez moi : "je t'ai connu autrement plus apprétée", "wouah il se passe quoi aujourd'hui?" quand je mets ne serait ce qu'une jupe...
On l'aura compris : vivre seule ça se fait bien mais on a vite fait de s'oublier.

DONC il est temps de se refaire une petite santé, de se reprendre en main et d'oublier ce qui est à oublier (mais qu'on se rassure, on n'oublie jamais, et rarement c'est dans un esprit positif).

Le we qui se profile est un we de trois jours et j'ambitionne de remédier à quelques uns de ces points en commençant par un big ménage de printemps, musique à fond histoire au passage d'indisposer le voisin et surtout sa gamine à l'heure de la sieste, la même qui toute la journée court dans l'appart au dessus et dont les parents font le ménage à 1h du mat, et à 8 h du mat aussi au cas où dans la nuit ça s'est sali (oui à vivre seule on a une tendance Tatie Danielle qui se développe, ça l'article ne prévient pas là dessus) et m'occuper de moi (coiffeur et tout ce qui va avec).
Pour ce qui est de la cuisine et des invitations, bon on verra ultérieurement. En même temps ils sont rares ceux qui veulent sortir de Paris intra-muros..Tu veux toi??

Allez on ouvre les paris sur le devoir accompli à lundi soir... La célilachante redeviendra-t-elle la célibatante??

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Frogita
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 17:20

Dans la lignée des hotels au nom chiffré (il y aurait une étude à faire du pourquoi comment les nombres premiers sont plus utilisés pour nommer des établissements), le Seven Hotel, niché dans le 5ème arrondissement de Paris, à quelques embouchures de rue du quartier latin, propose à qui veut s'évader le temps d'une nuit (ou plusieurs) des chambres et des suites au look design.

 

Ainsi on peut choisir de léviter dans les chambres Lévitation :

 

chambre_levitation.jpg

 

Ou bien jouer un "jeu de rôle" dans une des suites à thème.

 

suite1.jpg

suite3.jpg

suite6.jpg

suite5.jpg

suite2.jpg

suite7.jpg

suite4.jpg

 

Sept suites pour sept étages et gravir ainsi les marches vers le septième ciel?

Je vous laisse deviner où se situent parmi les images ci dessus :

  • Sublime
  • Suite 007
  • Lovez vous
  • Alice
  • Marie-Antoinette
  • Le Diamant Noir
  • On-Off

alice1.jpg

 

J'ai pu pénétrer dans la Quatrième ciel : la  suite Alice ... au pays des merveilles et son univers psychadélique. A savoir une déco rapelant l'univers d'Alice et de ses lapins qui ne prennent le temps de rien. Oserais je dire qu'ici c'est bien l'inverse qu'il doit se passer... que les lapins doivent au contraire prendre le temps au temps.. (suivez mon regard  ou plutot mon imagination).

Alice2.jpg

DSC00130.jpg

alice3.jpg

 

La particularité de cette suite c'est son éclairage.... en effet les murs et le plafond sont en fait une toile qui cachent un jeu de leds, qui par un savant calcul robotique fait varier l'ambiance lumineuse de la chambre... vous passez ainsi par les bleus, les oranges, les rouges...

 

alice6.jpg

 

alice8.jpg

 

alice9.jpg

 

La salle de bain a également une petite touche d'humour ... regardez bien au dessus de la baignoire, sur le mur ....le hublot ... jamais très loin visuellement loin de l'autre.

 

alice4

alice5

 

Personnellement si je devais me perdre dans une nuit de débauche luxure calins, ma préférence irait sur le Diamant Noir , comme suite. Le noir inspirant peut être plus mon coté sombre que les lapins  ...

Hélas je n'ai pas eu la chance de pu tester comme mes petits camarades qui vous parleront mieux que moi .. de la tranquillité... du petit déjeuner... de la nuit...

  • Osmany (il vous en parlera certainement d'avoir joué à 007)
  • Balbc
  • Virginie B.

Le Seven Hotel fait parti de la collection de Tempting Places, qui propose une sélection de boutiques-hotels.

 

The Seven Hotel

20, rue Berthollet
75005 Paris - France
Tél : +33 (0)1 43 31 47 52
Fax : +33 (0)1 43 36 41 40

 

Chambre à partir de 167 €

Suite à partir de367 €

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Carnet
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:13

Il y a pire comme petit tracas de la vie.

Je dois dire que j'ai la chance de l'avoir en ce moment.

Depuis quelques années je ne me prive pas à de découvrir le monde, seule ou accompagnée (oui j'avoue que j'ai de la tristesse pour ceux/celles qui ne dépassent pas le périph pour cause de "je suis célibataires/mes amis sont tous en couples/personne pour partir"...enfin chacun son point de vue).

Donc en ce début d'année j'ai clamé haut et fort "Trekking en Norvège" :

 

norvege.jpg

 

norvege2.jpg

Images du site de l'office de tourisme norvégien www.visitnorway.com

 

C'est beau n'est ce pas? Moi ça me fait diablement envie, sauf que en juillet aout on est au max de la pluviométrie... et tout le monde de me dire "tu aimes la pluie, parce que en fait...".

Mais là j'ai besoin de me remonter le moral, et la pluie je sais pas trop. Même si j'ai une tendance à être chanceuse sur la météo (la Patagonie sans pluie et vent quasiment quand même).

 

Et puis cette année je change de décennie, et j'ai trouvé original de fêter ce cap en me faisant le Mont-Blanc...un petit 4800 m tout proche.

 

 

C'est là qu'on m'interpelle et qu'on me dit : "et le Killimandjaro? ça ne te dirait pas? Avec un petit safari derrière?".

 

kili1.jpg

 

Flash dans les yeux et dans la tête!

Bien sur que ça me dit!

Là on approche les 6000 m!

Je me vois déjà expérimenter mes vidéos non tremblotantes (cette fois). Prendre des photos extraordinaires..

Mais voilà : 15 jours de trip et un budget avec lequel je pouvais faire et la Norvege et le Mont blanc et voir autre chose!

 

Alors mon dilemme il est là : en cette année de transition de dizaine, est ce que je me fais plusieurs voyages ou je fais THE voyage ?

 

(et même que si j'étais encore plus folle je rejouterais des jours à Zanzibar)

 

Ce we je suis allée au salon des destinations natures (de la randonnée quoi), j'ai consciencieusement pris de la doc sur la Norvège, toujours au cas où,  et j'ai écumé les agences spécialisées, et là en attente d'un devis de la part de Club Aventure ... suspense, suspense... ceux sont eux qui nous ont paru le plus pro sur les conseils...

 

Et vous vous feriez quoi??

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 15:53

Parce que tout se féminise, même le briquet.


Le briquet, objet constamment perdu dans les sacs à main des filles et qui se volatilise à chaque sortie sur une table bistrot, malencontreusement « emprunté ».
Bic surfe sur la tendance girly et propose dorénavant une collection entièrement dédiée aux femmes : Miss Bic.
Il s’agit de 6 collections de briquets :
-    Lipstick
-    Magazines
-    Patterns
-    Girls
-    Wardrobe
-    Chains
A chacune le sien suivant l’inspiration.

Et là au moins, une chose est sure, c’est que les mecs vont hésiter avant de l’imprunter !


Pour l’occasion j’ai reçu un colis contenant un briquet Lipstick, ainsi qu’un t-shirt avec une illustration de l’artiste française Carine Brancowitz, dont la particularité est de réaliser ses illustrations avec des Bics (le stylo pas le briquet bien sur !!!).

Afin de promouvoir son briquet auprès de ces dames, Bic a prévu une distribution de 15 000 briquets dans les files d’attente, non pas chez le buraliste mais pour les concerts ! Qui ne s’est pas cramé le bout des doigts en montrant sa flemme à un chanteur ?
Sur Paris les concerts et dates concernées sont les suivants :
Paris : 14 mars pour Arthur H + 16 mars pour Icar + 17 mars pour Brian Adams + 20 mars pour Charlie Winston + 27 mars pour Florence & the machine.

Bon tu vas me dire « je ne suis pas fumeuse, je n’ai pas besoin de briquet »… Mais que nenni ma chérie : toujours avoir un briquet sur soi !
Ne serait ce que pour allumer (hou hou le vilain jeu de mot) un homme qui fume… il sera toujours temps de le faire arrêter par la suite..
Ne serait ce que pour détruire un document gênant qui ne s’autodétruira pas dans les 5 min.
Et enfin, là ce n’est pas une blague, juste pour faire du feu…

Et oui moi j’ai toujours un briquet …. Dans mon sac de randonnée ! Nécessaire, indispensable objet de survie (Freddy de Koh Lanta te le dirait d’ailleurs), donc avec moi pour mon prochain trip.

En attendant si tu ne fumes pas ou tu ne randonnes pas, tu peux toujours faire une robe en briquets comme Oscar Carvallo (et quelques 8000 briquets) :


Les Miss Bic sont en vente chez les buralistes au prix de 2€ environ.

Article sponsorisé

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Vrac
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 10:02

the_river.jpg

The River, dont le 8ème et dernier épisode de la saison 1 vient d'être diffusée, est une nouvelle série produite par Steven Spielberg et réalisée et écrite par 2 bonhommes ayant déjà trempé dans Paranormal Activity.

L'histoire : Le docteur Emmet Cole, grand découvreur et aventurier célèbre du petit écran, disparait en Amazonie. Sa femme convaincue qu'ilest toujours en vie décide de partir à sa recherche, en entrainant par la même occasion le fiston qui en veut énormément au papa d'avoir fait subir une vie durant la bohème à travers le monde. Pour financer le tout, ils acceptent qu'une équipe de TV les accompagne partout, télé réalité quoi.

Dès le premier épisode, ils retrouvent le bateau du papa qui est truffé de caméra, ce qui permet de retrouver la bonne ambiance de ?? Paranormal Activity évidemment.

En plus de la petite famille nous avons le producteur peu scrupuleux avide de sensationnel (cliché 1), la copine d'enfance du fiston qu'on sait qu'il peut se passer quelque chose (cliché 2), la fillette locale qui parle aux esprits (cliché 3, bah oui c'est tellement courant), le mercenaire secret qu'on sait qu'il cache quelque chose (cliché 4)...

La série se veut donc un mélange de survivor, de téléréalité et de surnaturel. A part la le récurrent "on se trouve dans le Boïna, terre des esprits", chaque épisode a sa son histoire surnaturelle indépendante, et ça prend tous les genres : possession façon exorciste, zombie façon 28 jours, fantome, etc.. Et à chaque fois pour (s') expliquer tous ces phénomènes étranges on a droit à un "Emmet m'avait raconté l'histoire de....".

Et avec tout ce qui leur arrive en une 30 aine de jours, non parce que les mecs ils n'ont pas peur, ils continuent à persévérer, ils restent persuadés que le Emmett qui a disparu depuis 6 mois il est toujours vivant! POSITIVE ATTITUDE!

 

river2.jpg

 

On passera sur le fait que les personnages brésiliens parlent espagnol et non portugais (un détail), qu'ils sont forts pour remettre en état un bateau abandonné depuis 6 mois dans la forêt amazonienne (me rappelle que mes chaussures en appartement civilisé moisissaient en une semaine..), etc..

Bon dit comme ça, ça fait un peu négatif comme abis, et pourtant j'ai accroché, durement au début et puis finalement quand on se le mate le soir dans le noir au fin fond de son lit, ça prend une certaine dimension anxiogène!

 

 


 

 

 

Malheureusement il semblerait qu'aux states les chiffres ne soient pas là et que par manque d'audience il se pourrait qu'on ne sache jamais ce qu'était La Source (la vie éternelle??), qui était ce peuple qui semblait la garder (se coupait il des ailes???), que certains épisodes manquent d'explications,  puisqu'il y a un suspense sur le  fait d'y avoir oui ou non une saison 2.

 

Qui l'a vu?

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Loisirs
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 11:30

Vendredi soir un ami qui adore tester les endroits dès qu'ils ouvrent m'a invitée à aller faire un tour au nouveau né de la chaine hotelière W à Opéra (pour ceux qui ne connaissent pas, il y en a un peu partout et notamment un floppée qui vont ouvrir). J'avais déjà testé le restaurant de celui de Time Square à New York, pris un verre dans celui de Miami sur South Beach, quant à mon ami qui m'avait "trainée" dans les deux précédemment cités il rajoute à son expérience Londres, Barcelonne et peut être que j'en oublie.

12-03-1335.jpg

 

Le concept de l'établissement : The Spark ou quand l'énergie de New York fusionne avec le rayonnement de la ville lumière Paris. Ce n'est pas moi qui le dit c'est le concept. Installé dans un immeuble hausmannien ce concept se retrouve normalement dans les chambres mais aussi dans le lounge et dans le restaurant Arola. A defaut d'avoir testé les chambres nous avons donc testé ces 2 derniers.

 

w_lounge.jpg

 

Le W Lounge : la carte propose des cocktails alcoolisés allant de 15 à 20 €.

Les Do It Yourself à 15€, ce sont les cocktails qu'on fait soi même. Si à la base ça peut être ludique, ça reste banal. On choisit sur la carte un cocktail (et non les ingrédients) et on vous l'amène en pièces détachées :

W2.jpg

A vous ensuite de mettre dans le shaker et de secouer... oui bon ... juste de l'huile de coude, aucun appel à votre propre créativité (et puis mixologiste ça ne s'invente pas).

Personellement j'ai testé trois cocktails, le seul que j'ai vraiment trouvé original reste le Spark, même si visuellement ça n'est pas forcément le plus beau :

 

W1.jpg

 

D'autres cocktails de la carte sont rigoureusement à éviter , tels que ceux au chocolat, juste pas bons. Méfiez vous aussi de l'association alcool anchois, ça peut être bizarre.

Coté déco bon ça sparke un peu quand même beaucoup et si on regarde un peu en détail, on sent qu'ils ont fini à l'arrache.

 

Et comme on est aventureux nous décidons de réserver pour le restaurant. Une heure d'attente qu'on nous dit ... certes, on est à l'apéro... en fait le restaurant est à moitié rempli.. cherchez pas ce doit être un concept aussi.

arola.jpg

 

 Le restaurant Arola, avec comme chef Serge Arola, espagnol doublement étoilé au Michelin, qui propose le concept du Pica Pica, nouveau concept culinaire interactif (si si). Bon je n'ai pas tout compris mais en gros sur la carte qui est en fait une carte de tapas de luxe, chaque convive choisit entre 2 ou 3 plats qu'on dépose au milieu de la table et chacun picore.

1) Donc concept qui ne me convient pas du tout, car il faut savoir que je suis un peu psychorigide de ce coté là : ce que JE commande JE le mange (à la limite on peut y gouter mais c'est MON plat)

2) vues les quantités si déjà tu n'aimes pas partager, tu sais que tu ne vas pas en manger beaucoup.

Ainsi MES huitres (par 3) autant dire qu'elles n'ont pas été Piqué Piqué.

W4.jpg

 

Egalement pris les artichauts mode andalouse

W5.jpg

 

et la queue de Boeuf façon rovioli Won-ton

 

W6

qui avaient un gout de trop peu.

Je vous laisse juge des prix, qui en font des tapas assez onéreux. C'est bon bien sur mais ... il y a un mais qui reste en suspend...

Par contre  j'ai pris un dessert, c'était juste une tuerie : CITRON VERT ou sphère Mojito et granité à la menthe. Au coeur la petite dose d'alcool qui fait que lorsque vous prener en bouche le coeur, la sphére et le granité en même temps... un délice.

W7.jpg

 

Donc mon avis sur l'ensemble reste mitigé, car assez onéreux pour ce qui est proposé. De plus avec l'été et les beaux jours qui approchent, pas de terrasse pour donner le petit plus qui fait qu'on accourt.Va devoir faire beaucoup ses preuves ou se contenter d'attirer la foule touristique des grands magasins.

 

Le W Opera

4 rue Meyerbeer

75009 Paris

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Carnet