Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:09

C'est ce que j'ai lu dans le titre de la recette. Je n'ai hélas pas assez de background londonien (jamais mis les pieds à Londres, passer par la gare ne comptant pas) pour pouvoir moi même l'affirmer.

Alors en plein régime Weight Watcher, me prend soudain l'envie de scone pour le tea time. Et de les réaliser moi même me permettra de compter les points (même si ils sont trop énormes il faut se faire plaisir).

Après quelques recherches j'ai trouvé cette recette dont j'ai divisé les proportions par 2 :

 

  • 250 g de farine
  • 1 CS de levure chimique (= 1 paquet chez moi)
  • 1 pincée de sel
  • 40 g de sucre
  • 40 g de beurre
  • 10 cl de lait
  • 1 oeuf battu

 

Mélanger les ingrédients secs (farine, levure, sucre et sel) puis incorporer les beurre coupé en morceau en pétrissant avec les mains.

Faire un puits, et y verser l'oeuf et le lait. Mélanger rapidement pour avoir une pate molle.

Sur un plan de travail fariner pétrir cette pate pour en faire une boulle, puis étaler sur une épaisseur de 1 à 2 cm.

découper des cercles de 6 à 7 cm. Les badigeonner de lait et les enfourner sur du papier de cuisson dans un four préchauffé à 200°C (TH 7) pendant 12 à 15 min.

 

Et voili :

12-02-1298.jpg

 

Pour info , en étalant avec une épaisseur de 1,5 cm environ et des cercles de 6 cm de diamètre, je suis arrivée à 15 pièces.

Ils se dégustent tièdes mais si le lendemain vous les trouvez un peu secs, un petit tour de quelques secondes au micro onde et l'affaire est dans le sac pour retrouver le moelleux!

Bon appétit!

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans A table - petit Nénuphar
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 10:30

La thématique à l'approche du printemps : le régime!

Pas anti-grosses ni anti-maigres, juste je ne me supporte pas avec mes bourrelets. Je trouve gênant ces plis quand on s'assoit, disgracieux la masse de chair qui passe par dessus le jeans (et ne venez pas me parler de la tendance néo gaine, qui ne va finalement qu'aux minces vu qu'on n'est plus dans l'esprit grand-mere), gênant le "surpoids" dans la pratique sportive. Maintenant qu'untel préfère s'affamer ou se faire vomir, ou q'un autre préfère s'empiffrer et se boucher les artères au nom de la liberté et de l'épicurisme , ce sont leur problème, qu'on me laisse vivre mes régimes tranquillou!

Doooonc après avoir essayé un Dukan trop privatif de légumes et de fruits (dommage ça marchait bien, mais bon pas terrible pour la santé), me voilà embarquée à coup de pseudo influence (bah vi WW se met aux réseaux socio donc on a été un peu bassiné sur FB et Twitter.. bon je ne savais pas qu'Amel Bent avait à maigrir jusque là) à tester the famous  Weight Watcher.

 

Mais refaisons l'historique de l'année 2011 pour bien poser le contexte.

1er janvier 2011 : grosse claque dans la face (en fait c'était 2 jours avant mais c'est pour rester dans le créneau 2011). Mon cerveau réagit par une privation de nourriture. environ -5kg en 2 semaines.

15 janvier 2011 : je suis une battante, je relève la tête, je reprends l'entrainement de triathlète, je réserve un billet pour l'Argentine

Mi février - Mi mars : je parcours la Patagonie. Je fais 2  treks en autonomie complète, je voyage léger donc je mange léger. Je fais un calcul : je mange moins de 1500 cal/ jours là où il m'en faudrait il parait presque 3000. Au retour perdu seulement max 2 kg mais surtout 7% de masse graisseuse.

Entre Avril et juillet : un marathon et 2 triathlon.

On imagine l'entrainement.. là je me dis que je peux me lacher sur la nourriture vu le sport =>  grave erreur. Je commence à reprendre doucement (j'ai un peu abusé)

La rentrée de septembre : beaucoup moins de sport malgré les 2 courses à venir.

21 novembre : début du gros break sportif mais non réduction alimentaire .. voir pire.

La sanction : + 8 kg (dont 4 depuis novembre).

Il est pas bête mon corps, il se rappelle des privations donc quand il peut il fait du stock.

Donc me voilà début février à prendre la décision d'agir sur mon poids et de perdre dans les 8 kg.

WW propose la formule réunion, que je n'ai pas le temps de mettre en pratique entre le boulot et le sport, ou la formule en ligne.

C'est cette dernière que j'ai choisie , pour commencer sur 3 mois pour la modique somme de 59,90€ les 3 mois. Le concept est basique : on remplit son petit journal avec ce qu'on a mangé et ça se transforme en points.

En ce qui me concerne j'ai droit à 26 points par jour. Et 26 points, mazette, on y arrive vite.

Déjà le petit déjeuner. J'en ai 2 types, un à base de céréales et l'autre un peu plus protéiné.

12-02-1302.png

12-02-1303.png

 

Bon ben j'aurais jamais cru que le céréalier était plus gourmand en points que le protéiné.

Donc le petit dej me bouffe entre 6 et 9 points sur 26.

Le midi ça se gate, il y a inflation de points et souvent je me retrouve avec seulement 4 points pour manger le soir. Alors là il faut aller à la traque aux aliments à 0 point.

Tout le monde le dit facile, qu'on ne le sent pas passer, qu'on se fait plaisir... hum pas vraiment d'accord. En fin de journée je me sens un peu "coincée" dans ce que je peux manger.

 

Maintenant sur la méthode, je reste partagée. Le système de points pour quantifier a quelque chose de pas mal. Weight Watcher s'est apparemment attachée avec certaines marques à faire identifier le nombre de points que peut valoir un produit transformé (il suffit de chercher dans une liste). Ainsi j'ai pu voir que mon gouter distributeur me balance 6 points dans le bide :

12-02-1286.jpg

Bon là je suis tristesse! du coup j'ai remplacé par 2 clémentines qui ne me coutent que 0 point. Ok le slogan "Réapprenez à manger" se pose bien. (je mangerais bien des pommes mais je suis allergique)

Oui mais... imaginons que j'applique à la lettre la méthode : il me reste 6 points sur la journée. Je prends mon gouter machine. Donc le soir soit je me tape du légumes 0 point sans assaisonnement (ou un jus de citron à la rigueur) soit je ne mange pas... j'en connais des flemmards qui auront vite fait d'avoir le bon nombre de points mais une alimentation pas très équilibrée.

De plus quand je vois qu'une banane coute 0 point j'ai quelques doutes quand on sait qu'il faut 10 min de natation pour l'éliminer.... aussi la banane du 4h c'est uniquement avant du sport (par sécurisation).

Donc partons du postulat que vous avez une bonne éducation alimentaire pour gérer les points, ça peut peut être le faire, on y va mollo sur l'huile et on compte à base de cuillère à soupe.

 

Maintenant revenons à notre image n°2 : nous avons dans le haut de l'image tout un nombre de point :

  • Journalier utilisé : ce que j'ai mangé dans la journée
  • Journalier hebdo : ce qui me reste sur mon journalier
  • Réserve hebdo : un joker pour se faire un empiffrement dans la semaine
  • Activité hebdo : des points activité hebdomadaire qu'on gagne en faisant du sport
  • Activité utilisée : points activité restants (en fait dès que par jour je dépasse 26 points ça tape la dedans)

On voit que je me suis fait plaise et que j'ai mine de rien taper dans les réserves activité gagnée. Pas sur que ce soit le meilleur plan. ==> pour les semaines à venir essayer au max d'éviter de taper dedans.

Et pourtant j'en gagne des points activités!

Alors au bout de 2 semaines quid des résultats?

bilan-copie-1

En 15 jours j'ai perdu 0,6 kg, je constate qu'en moyenne je dépasse mon quota autorisé (bouuuuuuuh).

Mais durant ces 15 jours j'ai fait aussi beaucoup de sport. Pour exemple la semaine qui vient de passer : 2 séances de natation avec au total 4800 m nagés, 3 séances de courses à pied àavec 35 km parcourus.

Bah c'est clair qu'après un Dukan c'est super frustrant que ce soit aussi lent.

 

Et le plaisir dans tout ça ? on peut à condition de se faire à manger soit même ..

Exemple ce joli brunch à 22 points :

brunch.jpg

2 scones faits maison + 1 cc de confiture de fraise : 6 points

1 bagel maison + saumon + carré fromage frais 0% : 8 points

Oeuf brouillé jambon au bain marie : 3 points

Pain complet (40g) + comté (20g) : 5 points

1 jus d'orange frais : par défaut les fruits nature c'est 0 point

1 thé

 

Et là tu te dis wouah heureusement que c'est et petit dej et dej à la fois!

Le soir j'ai donc mangé une soupe (maison of course)..

 

La prochaine fois je vous parle de la gestion de l'alcool dans tout ça : presque 2 semaines que pas une goutte!

 

Mon état d'esprit : Reste encore du boulot pour me convaincre

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Trucs de nanas
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 12:39

Après les treks argentins et chiliens, le réconfort de la Terre de Feu... entendons par là : juste de la marche à la journée avec un vrai lit le soir pour dormir :-)

Déjà il a fallu y arriver.. en bus depuis Puerto Natales en quelques 12h!

Là il faut quand même que je raconte la petite anecdote sur ce voyage. Il se trouve qu'à Puerto Natales on a fini la nuit très tard et très alcoolisées avec des chiliens. On dort à peine 2 h qu'il faut qu'on grimpe dans le bus. Nous voilà tranquillement endormi au bout de 1h30- 2h de route quand le chauffeur nous réveille : "Ushuaia??" .. euh ben oui ! il nous fait signe de descendre du bus, alors qu'on se trouve au milieu de nulle part, extrait les sacs du bus et nous les donne. Croyez moi endormi et encore un peu alcoolisé vous ne captez rien!! et même vous flippez! En fait arrivait en face notre bus en correspondance et la connexion se faisait donc là au milieu de nulle part...

Arrivée en fin de journée à Ushuaia.. on s'installe on se ballade un peu.

Pour certains Ushuaia ne mérite pas le détour, beaucoup sont déçus. Personnellement j'ai adoré. Nous y sommes restées 3 jours pleins, on serait bien restées plus longtemps.

C'est vrai qu'Ushuaia, ville du bout du monde, ressemble à ça :

 

 Pata2 065

Vue quand on est vers la montagne.

 

Mais c'est également un port, et ça moi je kiffe très beaucoup...

 

Pata2 115

 

Pata2 121

 

Et à Ushuaia il y a plein de choses à faire.

 

Jour 1 : ce fut une petite promenade pour aller voir le glacier Marcial. partie à pied de Ushuaia même ça a du nous prendre dans les 2 h. Nou voulions emprunter des sentiers de rando existants pour éviter l'asphalte qui menant au pied de la vraie grimpette, mais 1) beaucoup de mal à identifier et 2) déconseillés apparemement car très mal balisés. 

Un téléphérique permet d'effectuer ensuite une partie du parcours mais son prix exessif nous en a dissuader et nous n'étions pas à une grimpette près.

Arrivées au sommet déception sur le glacier quasi inexistant par rapport à tout ce qu'on a pu voir avant mais superbe vue sur Ushuaia.

 

Pata2 077

Le temps de gouter, on redescend avec la pluie et le vent : notre deuxième jour de grande pluie depuis le début du périple!!! bon évidemment c'est la seule fois où nous n'avons pas les pantalons de pluie, autant dire que nous avons été trempées!

 

Jour 2 : La baie de Lapataia et son parc naturel

Autant dire qu'on s'est taté à y passer une nuit en tente... on aurait peut être du... ne serait ce que pour faire le Cerro Guanaco qui nous aurait offert une vue magnifique il parait.. mais flemme, douleurs résiduelles...on ne l'a pas fait et nous nous sommes contentées de faire le parc à la touriste facile :

Pata2 166

Longer les chemins en bord d'eau

 

Pata2 179

Rendre visite aux castors

 

Pata2 192

Poser à la lumière de fin journée (exceptionnelle)... à ce moment là nous sommes peu nombreux dans les environs ( 6 à tout cassé).. il y a comme un moment suspendu de plénitude.

 

Jour 3 : Balade en bateau dans le canal de Beagle.

Le temps est éclairci, il y a du soleil.. tant pis pour la tirelire, à tous les bateaux à moteur nous préférons un voilier : moins de monde, moins bruyant et donc forcément plus cher, mais quitte à naviguer...

Pata2 250

 

Pata2 237

Le voilier nous emmène d'abord proche d'un rocher où s'est amassée une colonie de lions de mer, impressionnant et odorant.

 

Puis sur l'ile H... car elle forme un H.. et la petite histoire dit que d'un coté il y a l'océan atlantique et de l'autre l'océan pacifique...

Pata2 274

Pata2 277

Pata2 286Le "H"

 

Petit topo fascinant par le guide qui nous parlent des peuples qui venaient sur ces iles... pratiquement nus, la peau recouverte de graisse, collés les uns aux autres par période de grand froid et de vent. Dur à imaginer avec nos polaires et parkas GoreTex sur le moment.

 

 

Derniers instants de navigatrices en herbes (au fait nous ne verrons pas le phare du bout du monde!!!) ...

Pata2 259

Pata2 294

 

... le temps de rentrer , faire notre sac et prendre l'avion qui nous ramène vers Buenos Aires (le coeur gros à vrai dire!!).

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 11:09

Previously j'ai donc vu un glacier Gray, affronter mon vertige.. Voilà 3 jours qu'on marche!

Pour se repérer on clique sur .

Nuit au campamento Grey, en bordure d'eau avec morceaux de glace en surface.. normal. L'ambiance y est vraiment sympathique. Une chorale de filles en randonnée nous fait un petit concert. Les touristes français eux détournent le regard quand vous leur parlez (le français n'est vraiment pas sympatique, meme à plus de 15000 km de chez lui perdu au mileu de nulle part), de peur de devoir répondre.

Pour la première fois le vent patagonien se fait sentir et surtout entendre. En pleine nuit et sous la tente ça a quelque chose de spécial, mais heureusement le camp est bien situé pour être protégé.

Le Jour 4 sera aussi une longue journée avec du vent de la pluie du soleil et moi qui me suis perdue. Véridique!! bon 15 mn le temps de me rendre compte que c'était bizarre de ne rencontrer ni marque ni marcheur..

 

Ca monte ça descend... peu de photos ce jour là.

Sauf à mon arrivée au camp :

Pata 833

 

Imaginez moi, assise sur mon rondin à admirer la vue après une journée de galère (bon en fait je fume aussi une cigarette du réconfort!!).

 

Astuce à cette étape là : plutôt que de rester au campamento Italiano (comme tout le monde, en plus il est sale) on a continué à grimper pour aller au campamento Britanico. Inconvénient : il faut monter avec son sac et ça grimpe bien pendant 2h! Mais au final on n'est pas bien là toute seules?? :

 

100_0101.JPG

En même temps il n'y a pas beaucoup de place non plus.
L’avantage ? au Jour 5 on se lève assez tot pour aller au mirador, tranquilles les mains dans les poches. Même qu'on pense qu'on a dépassé le mirador et grimper encore plus haut.

Pata 848

 

Redescente  tranquille ensuite  vers le compamento Cuernos.


En chemin :

 

 

 

Pata 871

Pata 883

 

On remarque qu'au fur et à mesure le temps redevient splendide, d'où un attardement sur une plage de galet qui est en fait undes rives du lac Nordensköld :

 

Pata 889

 

Mais comme nous sommes revenues en plein dans la partie touristique il faut un peu se presser si nous voulons un place au prochain campement (on les voit bien les gens qui ne prennent pas le temps de s'arrétersur la plage!).

 

oui effectivement nous sommes bien revenues à la cicilisation c'est apéro time :

100_0107.JPG

(sérieux la fatigue quoi...oui je sais les cigarettes toussa, mais le combo bière/cigarette/cahouete c'est juste jouissif à ce moment là).

 

Au jour 6 direction les mythiques Torres.

Pata 911

 

Pata 923(le chemin est sur le flan gauche, si si regardez bien)

 

Plantage de tente au campamento Torres et première montée en plein soleil. Et après midi farniente "au bord de l'eau"...

 

Pata 940Sachez chers amis que cette eau est quand même très froide!

Le lendemain à 5h du matin c’est un camp entier qui se lève pour assister au levée du soleil sur les Torres. Pendant près de 3/4 d'heures les frontales se suivent et c'est une chenille lumineuse et silencieuse qui grimpe. Réfractaire au départ, ce moment est magique et spéciale!

Même si le ciel est un peu nuageux nous aurons droit à un peu de « rosée du matin ».

Pata2 022

Pata2 028(on note la différence d'habillement avec la veille, les pieds dans l'eau)

 

Nous sommes au Jour 7, il faut repartir rejoindre la laguna amarga, histoire de chopper un bus.

Il était bien temps que je rencontre ce panneau :

Pata2 029(le sac n'a plus l'air de peser du tout, c'est limite une seconde peau)

 

Le dernier coup d'oeil sur l'endroit nous fend le coeur ... et là sérieusement... après 7 jours en pleine nature on resterait encore un peu plus.

Pata2 039

 

Ecrire ces quelques lignes..revoir ces photos, c'est juste ... wouaaah. J'ai tellement aimé que je serais prête à y retourner!!! qui vient??

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 22:52

Déjà un an presque que je préparais mon voyage en Patagonie..
A mon retour j'avais posté un article : le Parc des Glaciers en Argentine.
Mais j’avais omis de parler du trek dans le Torres des Paine, parc national en Patagonie Chilienne.
.carte_torres.JPG

 

A partir de maintenant il faut visualiser la carte ...on clique dessus.
Nous sommes lachées à la Laguna Amarga (pointée par la lettre D).
Il faut savoir que la plupart des gens font le trek appelé W (tracé du jour 3 au jour 6). Mais nous on est des warrior et on va faire le big O soit tout le tour.
Faisant le trek en totale autonomie (soit avec un peu plus de 2 kg de nourriture savamment calculée) nous choisissons de partir vers le nord, histoire de finir notre périple par les régions un peu plus touristiques (au cas où on aurait mal calculé la nourriture justement). Par la suite nous apprendrons que ce fut finement joué car le climat fut exécrable dans le sens inverse les premiers jours.
Donc nous voilà parties avec comme objectif le campamento Seron indiqué sur la carte à 10km. Là nous allons avoir notre première révélation : les distances au Chili sont ... hum... indiquées de façon approximative. Mon GPS au bout d'un moment indiquera en fait 16km de marche.C'est un camp un peu isolé, sans personne et plein de moustiques.
Il est à peine 14h.... on décide de pousser jusqu'au camp suivant , le Dickson, qui est à 19 km.
Ca ne grimpe pas spécialement mais ça se succède en terme de valonnements, ça fatigue.. et pourtant là on est à H-5mn de crier "le camp Dickson !!" (soit pres de 36 km parcouru)...
100_0082.JPG
En voyant la photo je ressens encore la fatigue.

Pata 708

Et là le bonheur de trouver une douche chaude! Manger .. dormir.
.
Au jour 2 le trajet est court mais boueux.. on marche pas mal dans la mélasse.. les pantalons n'ont plus rien d'immaculés!Pata 716
On dépasse beaucoup de monde (par la suite on aura quand même la réputation des filles qui marchent vite) et on arrive les premières au campamento Los Perros, non sans avoir admiré le glaciar Los Perros :

Pata 723

La nuit est humide, mais il faut bien se reposer, la journée qui suit est dite l'une des plus dures avec le  paso John Gardner (et une descente à pic qui m'effraie d'avance) au jour 3.

 

Pata 764

 

Ca monte, et au bout d'un moment le fameux paso avec une vue édifiante sur le glacier Grey, une mer de vienetta! Ce moment que l'on souhaite faire durer longtemps...

Pata 797

 

Pata 787

 

 

mais il faut déjà penser à continuer!
Ma descente à pic tant appréhendée ne m'effraie pas un seul instant.. peut être que les bonnes conditions météo font que ... en tout cas ça descend , descend ... et c'est plus abrupt que la montée de l'autre coté .. d'ailleurs je compatis avec les gens que nous croisons, certains abandonneront même.

Tout au long le glacier Grey nous acompagne jusqu'à sa fin :

 

Pata 814

Mais là la plus grande des surprises ce sont des échelles à monter et à descendre, moi qui ait des fois des crises de vertigies.. bon aucune photo compromettante ne sera prise vu la concentration déployée pour monter et redescendre.

 

(la suite à venir)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 11:58

*VMVPT = Vie Ma Vie de Pseudo Triathlète

 

Et oui on a remarqué? il n'y a plus grand chose ces temps ci, c'est épisodique. Il faut dire que

1) le boulot m'a rattrapée et dépassée, en concept sarkosien, travailler plus pour gagner pas plus car il faudrait pas croire au pere noel non plus.

2) quand il n'y a pas boulot il y a sport

3) quand il n'y a pas boulot et sport, il y a temps libre qui se résume le plus souvent à glandouille histoire de rattraper la fatigue

 

Donc concrètement ça veut dire quoi???

Vas y Moumoune balance les chiffres!

Entrainement1.jpg

Alors logiquement pour un bon entrainement il me faudrait là dedans en plus du bike.. comme on peut le voir il trone fièrement à zéro, la tête à toto!

Other en fait c'est du Vélo-Rameur-Tapis en salle ... enfin surtout du vélo, donc petite compensation.

Que dire?

C'est nuuuuuuuuul!! en volume! Ma pauvre fille ce n'est pas comme ça que vous réussirez dans la vie!

 

On notera la bonne résolution de début d'année en semaine 2, semaine 3 on y croit encore, semaine 4 c'est là que le boulot s'en est mélé (débauche tous les jour vers 21h avec apothéose à 3h du matin), semaine 5 on est en plein dedans.

 

Objectif de février : Tripler le volume de run (non parce qu'il y a quand même un semi en mars et un marathon en avril), doubler la natation. Bon le vélo en extérieur, aujourd'hui est une bonne excuse pour dire que voilà quoi (-1°C est une bonne excuse!)

Objectif bis de février : perdre 3 kg (il y en a 7 au total, mais bon on y va tranquillou).

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 11:55

Yop yop les amis aujourd'hui j'ai envie de raler (même si l'objet du délit a déjà bien plus d'une semaine).

Souvenez vous avant la fin de l'année j'ai participé à un petit concours visant à faire partir 3 semaines en Guadeloupe faire le reporter.

Si on passe sur le fait que finalement c'était au nombre de votes (et que j'aurais pu profiter de la faille dans le système de vote à donf mais que non) qu'on allait défendre sa candidature (anyway c'est le jeu ma pauvre lucette), partie qui m'aurait tout autant amusée, que Julien (le gagnant) s'en est bien tiré comme tout autre (oui là c'est la partie jalousie de l'article, vous pouvez le dire c'est assumé :-) ), donc si on passe sur tout cela, il me restait le lot de consolation :

LE PANIER GOURMAND en provenance des iles d'une valeur (roulement de tambour!!) de 85 €!!!

Autant se dire que pour cette valeur là, on peut commencer à se lécher les babines voir espérer se puncher le gosier (uh uh uh j'ai mangé un clown... Gosier .. la plage... non? toute mon enfance quoi!!!).

Et il est arrivé!!!

 

12-01-1233.jpg

 

Voilà voilà...

Alors dans l'ordre de gauche à droite :

  • un panier d'épices,
  • une mini mini mignonette de punch,
  • une boite de berlingot de sucre de canne,
  • et un paquet de café de Guadeloupe

Comme dirait mon chéri, le cours du sucre et du café a du flamber pour que l'ensemble fasse, panier d'osier compris 85€!

Me voilà partie dans de l'investigation sur le net.. je trouve la paquet de café max 2€, la boite de sucre ça va chercher dans 8-10€, idem pour le panier d'épices.

Quant à la mignonette, pas trouvé mais possible de vendre ça plus d'1 € .. quand même!!

12-01-1235.jpg

 

(vise la manucure impec à ce moment là)

Bon le Juste Prix je te le fais entre 20 et 25 € grand grand max! (ou alors ça coute une blinde de ramener des souvenirs de Guadeloupe!).

Quid des 60 € manquants? Les goodies comme le tablier marqué "iles de la Guadeloupe" ou alors la nappe orange vif (si si ) estampillée elle aussi "Iles de la Guadeloupe, genre office du tourisme" que même pour un Diner presque Parfait je n'oserais pas sortir.. Au passage on m'a suggéré que la nappe pouvait éventuellement être un paréo ce qui ne m'a pas sauté aux yeux! nos allons investiguer sur la fonctionnalité du dit tissu.

En étant un peu plus curieuse (devant l'aspect du panier d'épices dont certains noms étaient effacés.. l'humidité sans doute), j'ai regardé la date du papier journal servant à combler le panier d'épices... Mars 2011.. bon ça se garde combien de temps ces choses là?

 

Peu importe, j'aurais autant préféré qu'on me parle d'un petit lot de consolation voir pas du tout plutot que de faire croire à des saveurs dont ma foi on n'a pas vu grand chose (sérieux en surfant je suis tombée sur des confitures de goyave et autres prêt à consommer tout autant alléchants!).

Le panier d'épices m'encombre plutot qu'autres choses (en plus plein d'épices que j'avais déjà) et risque d'avoir le même sort que le précédent que j'ai eu : poubelle car non utilisé!

En conclusion : N'OFFREZ JAMAIS CES COFFRETS D'EPICES!!! ça encombre.

 

Voilà, j'ai ralé!

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Frogita
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 12:16

Il est des concours où j'aime bien participer, car ils me font rêver un peu, le temps du challenge (c'est comme jouer à un jeu de loterie et les quelques heures avant le tirage se mettre à rêver de tout ce qu'on pourrait faire avec cet argent). En l'occurrence il s'agit de concours où il faut partir explorer le monde!

Cette fois ci il s'agirait d'aller explorer le monde à Tahiti au travers de documentaires lors du FIFO (Festival International du Film DocumentaireOcéanien) :

fifo-affiche-2012-sl.jpg

Cette 9ème édition, présidée par Elie Chouraqui, propose 17 films en compétition et 19 films hors compétition.Tout le programme est . (j'en ai déjà repéré quelques uns qui, j'espère, passeront un jour sur une chaine télé).

 

Un documentaire c'est quoi donc pour moi? Il s'agit d'un véritable travail "d'investigation" . Un projet qui a été muri, réfléchi, documenté pour de vrai... A l'opposé du reportage d'émissions du dimanche soir surfant plus sur les tendances du moment.

Le documentaire, suivant la thématique, c'est découvrir, apprendre, rêver, voyager, etc....

 

Pourquoi est ce que France Ô pourrait me choisir pour partir faire la "correspondante" du festival? Ecrire, photographier, filmer chaque jour...

Non pas parce que je suis une grande spécialiste du film documentaire? Je me défie à moi même de pouvoir citer des grands noms de la profession. Et si justement c'était mon oeil de béotienne qui faisait la différence, hein? Montrer que ce n'est pas un concept élitiste ou barbant (si si j'en connais plein pour qui un documentaire est rébarbatif).

 

Allez soyons fou France Ô! livetwittons, facebookons le festival!! Dépassons le blog! (bon avec le décalage horaire il faut quand même prévoir un creux d'audience entre 12 et 18h, heure locale).

 

Convaincante? je prépare mon réflex, ma caméra, mon netbook et mon iPad?

 

Bien à vous...

 

@Frogita

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Voyages
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 13:35

Voyez vous, je n'ai absolument pas parlé de Noël car moi ce n'est pas ma tasse de thé, enfin ça n'était plus ma tasse de thé, pour raison purement et totalement personnelle.

Et puis là quelqu'un a voulu me redonner la magie de Noël avec ces petites attentions qui font plaisir... enfin petite je m'entends et mets un bémol. Z'allez comprendre!

 

Situation : Moi chez ma mère quelques jours avant Noël (au fin fond de la Vendée). Le téléphone sonne et il y a toujours quelqu'un qui y répond... Un monsieur d'UPS me dit que je vais être livrée, là chez ma mère, d'ici 15 mn...

15 mn plus tard je reçois un magnifique bouquet de roses (j'ai arrêté de compter après 40 roses)... Je suis en émoi.. toute chose..

 

12-01-1164.jpg

 

Oui mai voilà je n'ai pas capté que les roses n'étaient pas livrées par UPS .. ce qui fait que me voilà encore plus étonnée quand 5 min plus tard DIng Dong madame c'est UPS avec un petit coli.

Noël en avance.... Mon papa Noël me presse de l'ouvrir (sans doute très excité du plaisir qu'il va me procurer... le Père Noël il est comme ça..), ce qui explique que je n'attends pas le jour fatidique... et là Stupéfaction...Fascination...Aucune Hésitation...

 

12-01-1167.jpg

 

Je ne décris pas : un iPad.

Je ne décris pas : je suis émotionnée...

 

Bon sur la photo je fanfaronne, mais il faut savoir que pour activer (entendez dépasser la sélection du langage) un iPad il faut avoir une connexion wifi.. inexistante chez ma mère.. j'ai donc observé l'objet tant convoité pendant toute une journée sans pouvoir m'en servir... pire que d'avoir attendu au pied du sapin!!

Fort heureusement un netbook et une clé 3g rescue me pour le coup.

Cela dit il aura fallu que j'attende le 2 janvier pour pouvoir prendre possession de l'objet à part entière.

 

Et depuis il ne me quitte plus, moi qui jugeais il y a encore peu la bête comme objet design gadget... Maintenant c'est mon truc à tout faire (sauf le café, le ménage, etc..), il ne me quitte plus..

 

C'est mon bébé d'amour...Mais est ce bien de l'iPad dont je parle?

 

(et je parle pas qu'il est gravé pour Froggy)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Frogita
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 12:28

Ceci sonne comme une lettre ouverte à nos amies blogueuses beauté!

Pourquoi?

Parce que j'ai cherché un peu sur le net et je n'ai rien trouvé sur le sujet : la beauté de la sportive!

Qu'entends je par là?

Il faut le savoir, le sport c'est bon mais ça fait aussi des dégats!!

Et je pense là à la peau, aux cheveux, aux ongles. Oui certes futiles préoccupations en comparaison à un ligament qui lache, une rotule qui pète mais n'empêche!

Prenons au hasard comme sport (mais pur hasard, hein :-) ) : le triathlon, sport qui conjugue course à pied, vélo et natation.

Avec la course à pied le corps et donc la peau est soumise à rude épreuve :

  • En été, on sue beaucoup, ça attaque la peau (moi en tout cas)
  • En hiver, le froid mordille les joues
  • Et je ne parle pas non plus du déssèchement en toutes saisons...

 

Avec la natation :

  • En piscine le chore attaque peau et cheveux (le bonnet ne protège pas!)
  • En milieu naturel, il y a la mer et l'eau salée, ou soyons fou la Seine et sa pollution (si si je l'ai fait... bon une fois)

 

Rajoutons à cela que le sport à haute dose vieillit prématurément la peau.

 

Bon alors on fait quoi nous?

Vers quoi faut il s'orienter?

Qu'est ce qui marche le mieux, qu'est ce qui est adapté pendant l'effort? après l'effort?

Quel produit prendre quand on sait qu'on passe plusieurs fois sous la douche dans la journée (ben vi suis pas une souillon je me lave après le sport)?

Et j'en aurais encore plein d'autres de questions!

 

Tu les vois mes questions, blogueuse beauté plein de précieux conseils?

 

Non parce que croyez moi après un vrai run (c'est comme au réveil) on n'a pas l'air aussi fraiche!!

femme-sport.jpg

(crédit photo Corbis pour Maric-Claire)

 

PS : le premier qui me dit que pour une belle peau le mieux c'est de ne pas faire de sport, il sort!!!

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport