Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 08:30

Comme je l'ai dit précédemment j'ai eu l'occasion d'utiliser ce gadget d'Adidas qui entre dans la panoplie miCoach d'Adidas qui recense :

  • Le miCoach Zone Bundle
  • Le miCoach Racer
  • Le miCoach Mobile (l'application pour smartphone gratos)
  • Le miCoach Connect

 

Alors comment bien utiliser le miCoach Zone Bundle et ses 4 codes couleurs d'intensité cardiaque (bleu, vert, jaune et rouge, intensité de la zone cardiaque croissante)?

MiCoach Zone Bundle

Le cardio se porte au poignet ou vraiment à proximité et la sangle autour de la poitrine (on humidifie les capteurs c'est toujours mieux).

La configuration est assez basique : on rentre son age. Les indications rendues assez sommaires : le rythme cardiaque. Et bien sur le code couleur de la fréquence cardiaque qui clignote.

 

Pour une utilisation optimale :

D'abord se connecter sur le site miCoach d'Adidas. Voir se créer un compte, c'est indispensable :-)

De la même façon télécharger l'application smartphone.

 

Dans l'écran d'accueil web :

Capture01.jpg

 

Je commence par planifier > plans d'entrainement


Par exemple je veux perdre du poids en courant  :  Course à pied > perdre du poids (plan cardio)
Je sélectionne le niveau : je suis une warrior je prends le 7 ème! puis je dis les jours où je suis dispo par défaut pour courir et hop le planning se fait tout seul :

 

Capture04.jpg

En cliquant sur un des jours, l'entrainement en détail!

 

Capture05.jpg

 

Ok c'est beau mais on en fait quoi au moment de courir??


C'est là qu'entre en jeu l'appli smartphone gratos. Sur l'interface 4 items, on va sur Go, on actualise avec la petite flèche

ronde et Oh miracle l'entrainement "Perdre du poids" apparait. On sélectionne et l'ensemble des séances est là.

 

11-10-0747.png  11-10-0749.png

 

 

on sélectionne la séance du jour, on s'assure que le coaching intégral (ou limité, dans le cas présent peu importe car pas de connexion entre les 2 appareils) est activé.On active aussi le GPS. Et on clique sur Suivant.

 

11-10-0746.png  11-10-0751.png

 

 

DEMARRER ENTRAINEMENT.
Et là (j'adore moi je trouve toujours ça ludique) le monsieur parle et t'annonce ce qu'il faut faire, en l'occurrence être dans la zone bleu, verte, jaune ou rouge et ce à chaque changement de zone. Le tout en écoutant sa zique préférée.
Et dès qu'on a fini il suffit de synchroniser et hop tout est envoyé à micoach.

 

Un tour dans le journal d'entrainement (Menu Suivre de l'interface web bien entendu) avec la joie de voir sa séance du jour enregistrée. Vu qu'il n'y a pas de connexion avec le Zone Bundle seule les informations temps, calories, distance et cadence moyenne seront renseignées.

Capture06.jpg

Ce qui motive : voir l'avancement de son programme et surtout si il y a des résultats. Et puis quand il y a planification de suite on est beaucoup plus motivé!

 

Voilà comment bien exploiter le miCoach Zone Bundle d'Adidas avec un smartphone (toute marque confondue). Le type de fonctionnement décrit peut être également utilisé sur des appareils de salle de sport (pour le coup il n'y aura pas de distance).

Le Zone Bundle est vendu au prix de 55€.

 

Mais (il y a un mais) en bonne utilisatrice de ce genre d'appareillage, je suis aller mater ce que proposait les autres articles miCoach :

 

  • Le Racer : une association d'une sangle abdominale avec un compteur de cadence à mettre au pied et le Racer lui même à connecter éventuellement à un lecteur mp3 pour avoir les entrainements si j'ai bien compris.  Personellement ça fait trop d'attirail. Vendu pour 120 € le pack. (et pas besoin de smartphone)

 

  • Le Connect :

connect.jpg

Il s'agit d'une sangle abdominale et d'un connecteur qui se plug direct sur l'iPhone (j'ai bien dit iPhone et pas smarphone cette fois ci!!). Donc si j'ai bien compris le descriptif le connecteur c'est ni plus ni moins le récepteur qu'on a avec le bundle au poignet. Sauf que là pas besoin de regarder le code couleur, vu qu'il est directement connecté à l'iPhone, ce dernier te dit si tu es oui ou non dans la bonne zone de couleur (d'où l'importance d'activer dans la config de la course Coaching Vocal > Coaching intégral qui corrige) et te demande gentiment d'y remédier (enfin je suppose). Il fait tout ce que j'ai raconté précédemment.

Vendu au prix de 60 € conseillé, c'est ce que je conseillerais aux possesseurs d'iPhone qui souhaitent utiliser les paramètres GPS, la fonction MP3 et  écouter leur coeur pour  utiliser la zone cardiaque comme axe de travail. Donc en gros transformer l'iPhone en cardioGPS. Du  fait de la fonction GPS de l'Iphone la connexion avec un capteur de cadence me semble inutile (et on peut donc s'en passer).

Un détail à vérifier : le brassard vendu par Adidas permet il de connecterle Connect à l'iPhone (petit détail mais très important dans la pratique)??

 

Maintenant concernant le Connect c'est de la théorie.. Je serais preneuse de retour ou de l'essayer si quelqu'un l'a.

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 18:01

(ça c'est du titre)

 

Il y a des opérations dites "spéciales" où j'aime bien être conviées.
Ce fut le cas jeudi dernier sur le parvis de la Bibliothèque Nationale de France communément appelée BNF.
Le concept : faire du cycling sur le parvis en plein air, rythmé aux 4 couleurs des zones d'entrainement cardio du miCoach Zone Bundle d'Adidas (une "montre" et une sangle abdominale).

MiCoach-Zone-Bundle.jpg

Le tout en partenariat aussi avec le Club Med Gym dont j'étais une fervente adepte durant des années notamment du Waou d'Auteuil (mais bon maintenant j'ai une belle salle de sport dans mes locaux de travail donc..), toujours le sac de sport dans la voiture au cas où..
Alors tout d'abord le cycling c'est quoi ? Du vélo comme son nom l'indique. Enfin du vélo spécial adapté à l'activité (autrement dit pas celui qu'on trouve dans la salle de sport). Plus épuré, plus "roulant" (sais pas comment définir), sans électronique mais juste de quoi mettre de la résistance (manuellement).

 

11-10-0720.jpg

 

Un charmant monsieur (ou dame d'ailleurs) donne alors le rythme sur des musiques tout autant rythmées. D'abord calme pour l'échauffement puis plus tonique pour le corps de séance.
On se repère vite grace à la musique si on doit aller vite, forcer en montée..
Et quand on fait (bien) tout cela, notre coeur il suit le mouvement et c'est là que l'histoire des zones de couleurs entre en scène. A savoir qu'il rentre dans des zones de pulsations. Qui se traduisent sur le bundle par les couleurs:

  • blanc : on n'a pas encore commencé :-)
  • bleu : échauffement
  • vert : on monte en puissance
  • jaune : ça carbure à donf
  • rouge : on entre les zones de résistance
  • blanc : il aurait fallu s'arréter à temps!! y a plus de rythme!Muerte!


Pour nous accompagner dans l'effort les 4 tours de la BNF étaient illuminées de la couleur à atteindre pendant l'entrainement (même si on a essayé de nous faire croire que c'était grace à nous qu'elles changeaient de couleur...on ne nous la fait pas).

 

PHI 1040

PHI_0995.jpg
 PHI_1020.jpg  PHI_1024.jpg

 

 

Bon en fait je n'ai pratiquement pas réussi à suivre le code couleur, ayant toujours un temps de retard et je n'ai pas réussi à tomber dans les rouges. Pourtant j'ai sué, avec les cheveux mouillés , la goutte qui dégouline du nez, mais bon je dirais : ENCORE HEUREUX!!
Pas pour dire mais je ne me tape pas mes entrainements pour finir dans une zone rouge au moindre pédalage :-)

Il faut l'avouer ce fut très très sympa cette expérience en plein air favorisée par les températures plus que clémentes du début d'automne.

En plus de cela Adidas nous a gentiment gratifié d'un "uniforme" pour l'entrainement :


cycling_bnf.jpg

shoesadidas.jpg

 

(Chaussure de fitness qui mon plus me servir en sportwear... j'avoue le we coté habillement c'est tendance relax en ce moment)

 

Ce que je pense de MiCoach Zone Bundle : un outil ludique qui permet d'appréhender son rythme cardiaque trop souvent négligé dans la pratique sportive.
Au premier abord j'avoue, étant déjà équipé d'un cardiofréquençomètre à qui il ne manque plus que la fonction repassage, j'ai d'abord été dubitative sur le gadget qui ne permet pas de télécharger les données, juste de constater durant l'effort.
Et puis j'ai creusé un peu parce que pas envie d'être forcément négative. Et en fait pas si bête que ça l'engin, mais il faut le mode d'emploi et la bonne explication!
Et comme je n'ai pas envie d'en faire un article fleuve dans lequel se perdrait mes explications il va falloir attendre le prochain post  avec tout plein de captures d'écran dedans.

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 19:30

En ce beau dimanche ensoleillée d'octobre et donc d'automne, aux températures exceptionnellement hautes, me voilà levée aux aurores pour aller courir les 10 km de Odyssea, course au profit de la recherche contre le cancer du sein.

Une inspiration me dit de m'y rendre en vélo, soit environ 18,5 km de trajet. Ca en fait ce fut le premier kiff de la journée : traverser paris sans pratiquement de voiture. Sur mon trajet 2 teams : la rose qui court pour la cause dans la nature du Bois de Vincennes et qui porte un uniforme rose par solidarité, et la noire qui court pour la marque en plein centre ville sans avoir le choix de l'uniforme (dossard imprimé dessus)..oui bon pas pu m'en empécher hein...Incorrigible je suis..

 

Arrivée au chateau de Vincennes c'est déjà noir rose de monde.

P1030102.JPG

 

Je retrouve les amis, je pose pour la photo toute de rose vêtue :

 

P1030108.JPG

 

Et c'est parti..

P1030116.JPG

 

Il fait beau, il fait chaud.. je voulais faire ça à la cool, mais non je fonce... j'essaye de doubler, pas toujours évident car des passages étroits, je perds mon allure, la reprends.. au ravito des gobelets, comme j'ai trop soif je m'arrête, prends mon temps de boire, de manger des fruits secs et de reboire forcément.

En fait c'est mon premier 10 km (plus habituée aux semi et marathon donc à gérer les allures différemment).

J'aurais, je pense pu forcer un peu plus. Résultat : 51'50 ... ça va!

Et puis l'important c'était de soutenir la cause :

 

P1030132.JPG

Méga clin d'oeil!!

 

Je serais bien restée pour marcher les 5km qui s'enchainaient ou bien aller dire bonjour à Monsieur Reebok :

P1000718

 

D'ailleurs agréablement surprise par un nombre très importants d'hommes venus courir et pas forcément accompagnés d'éléments féminins (bah oui j'observe, des fois il y a de beaux spécimen).

 

Après cette jolie course, rentrage maison toujours en vélo, 19,5 km.. soit au totale de la journée 40 km en vélo. On m'a insultée d'ailleurs "triathlète va!" :-))))

 

Et pour Odyssea encore un beau succès :

"Vous étiez 22.000 personnes rassemblées ce matin, Esplanade du Château de Vincennes, pour prendre le départ et fêter les 10 ans d'Odysséa Paris.

Grâce à vous et aux généreux donateurs (particuliers et entreprises partenaires), 280.000 euros seront reversés à l'Institut Gustave Roussy, pour poursuivre le financement des programmes de recherche contre les cancers du sein."

 

Prochaine édition à Paris : le 01 octobre 2012... pour les autres villes de France il faudra suivre sur le site d'Odyssea.

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 07:57

LOGO.jpg

 

Bon la Parisienne c'est fait, c'est bien... Maintenant toi qui a apprécié, si tu venais courir ODYSSEA... c'est entre 5 et 10 km!!

Tu aimes l'ambiance so girly, no soucy tu peux courir avec un t-shirt rose c'est même recommandé.

 

Et pourquoi tu ferais ça? Parce que là c'est pour la bonne cause, vraiment!!

Je conçois c'est moins glam que partir de la Tour Eiffel... on part de l'esplanade du chateau de Vincennes. Ok les médias ils ne t'ont pas dit que c'était the run to do , the it-run pour être la it girl avec tout le must have à virgule ou à trois bandes pour un meilleur training. Quoi à la même heure le même jour il y a une autre it-run, tu dois ABSOLUMENT just do ité!

Forget my friend! et join us to ODYSSEA!!

 

Fiou ça crève de vouloir se la jouer tu es mon pote, je te tutoie et donc c'est super fun.

 

Bon trève de plaisanterie, ODYSSEA c'est quoi ? c'est expliqué . En résumé c'est une association qui est à l'origine de courses dans plusieurs  villes de France et dont la mobilisation est pour la recherche contre le cancer du sein. Le but sensibiliser et récolter des fonds.

On peut y venir en famille, il y a une mini course "Je cours pour Maman", entre copines sportives (avec un 10 km) ou pas (avec une marche de 5km qu'on peut finir par un sympathique brunch). On peut courir aussi avec son/ses homme(s), le tout pour des tarifs pas du tout prohibitifs (non non je ne vise aucune course féminine)!

 

tarif.jpg

 

Et dooooooonc le 2 octobre ODYSSEA c'est à Paris !

 

Le cancer du sein atteint à tout age, ce n'est pas simplement une histoire de mammographie remboursée tous les 2 ans à partir d'un certain age. Les girls, les women et pour tous ceux qui apprécient les seins  (oui toi l'Homme) c'est aussi un moment pour se mobiliser.

 

20110044_022.jpg

 

 

Ok réticence à se lever un dimanche matin pour courir ou marcher, je comprends à une époque j'étais comme ça.. alors rien n'empèche de participer autrement.... en faisant un don par exemple. 10 € (le minimum).... au fond cela représente quoi? des macarons qui ne seront pas mangés, un mojito qui ne sera pas bu, mais une vie qui sera aidée/accompagnée,/sauvée....

C'est sécure et va directement à l'association et c'est là :

Vous devez installer le Plugin Flash :

Download Flash Plugin

Vous pouvez aussi accéder directement à la page de collecte

 

(Ok il faut avoir un compte, c'est vite fait.. ça demande les coordonnées, c'est normal c'est pour faire le justificatif pour les impots.. ah ben oui c'est déductible!!)

 

logo-odyssea.jpg

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 12:54

Voilà c'est ce que j'ai appris hier en regardant 66 minutes, l'émission de M6, qui a fait un sujet sur la folie de la course à pied. Comme quoi c'est super tendance, que de plus en plus de gens s'y mettent, etc..

(Et comme moi je n'aime pas être tendance mais en avance sur mon temps, la course à pied simple, c'est du passé, c'est so l'année dernière, maintenant c'est triathlon.. rv dans 2 ou 3 ans pour qu'on nous dise que c'est tendance)

Donc dans le reportage on nous dit qu'il faut dire RUN (alors les filles prêtes pour le run???), et non JOG ou COURSE A PIED qui ont un côté ringard...

Ah... et la façon de courir on l'a modifiée ou mettre un pied devant l'autre n'est pas encore ringard?

 

Oui donc c'est tendance la course à pied, même que Saint Nicolas, au début de son quinquenat il en faisait pas mal.

C'est tellement tendance que La Parisienne a bien surfé sur le concept et en a fait une course de moutonnes, à savoir the race to do à un prix scandaleusement élévé pour une distance si petite (m'enfin si il y en a qui sont prêtes à lacher 40 euros pour se prouver qu'elles peuvent courir 6 km, ma foi.. il suffit de faire 2 fois le tour de l'hyppodrome de Longchamps pour en avoir fait plus).

Donc dans le reportage accent mis sur les femmes qui vont dépenser des fortunes pour être féminines (ok suis pareil maintenant) et cacher leurs fesses... si dans le même reportage ils avaient pu leur dire d'investir un gros paquet sur le soutif plutot que sur la jupette de sport ça n'aurait pas été un mal.

Et évidemment zoom sur le sport ça peut être aussi le mal!! avec focus sur des mecs souffrant de courbature, essouflés au bord de l'évanouissement, que c'est un sport qu'on ne fait pas à la légère, et donc fiou ça peut faire peur...

... sauf que quand on voyait le chrono derrière les types c'était des super temps de marathon, juste des mecs qui savaient, je pense, ce qu'ils faisaient, et un marathon en moins de 3 h c'est normal d'être essouflé et un peu courbaturé à l'arrivée..

 

On aime bien diaboliser ce qui peut être sain, d'ailleurs combien de fois m'a-t-on traitée de grande malade, allant à me demander si je me détestais autant pour faire souffrir mon corps de la sorte.

Tiens d'ailleurs dans la même ligne cette vidéo (piquée chez Jahom), spot publicitaire de la marque à la virgule, qui montre un univers glauque limite malsain de la course à pied (oups run) car considérée comme une drogue. Tout y est gris et sombre... alors que lorsque je cours pour moi tout est en couleur (comme mes joues rouges).

 

 

Et pour finir juste pour le plaisir, et j'arrête de vous gaver pour la semaine avec le sport (quoique il y a les mondiaux de natation en ce moment), une vidéo qui résume bien le beau sport en devenir qu'est le triathlon (et surtout que je suis un des petits points dans la Seine) C'est .

 

(bon sinon je ne suis toujours pas digne de faire partie d'opé sport, mais je suis curieuse de voir les concepts qui vont sortir)

 

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:41

Exactement ce qu'il me faut!!!!

J'ai longuement hésité à m'acheter un lecteur mp3 étanche pour mes séances de natation qui durent plus d'une heure. Mon coach, lui, n'est pas vraiment d'accord, soit disant que ça m'empècherait de me concentrer , bla bla bla..

Bref!

Et voilà qu'arrive sur le marché ce produit de la marque H2O :

 

H20caissonipod.jpg

Il s'agit d'un caisson étanche pour iPod shuffle 4G.

 

Mais qu'est ce donc et comment cela marche-t-il?? Explications en une photo :

 

H2Ocaissonexp.jpg

 

Et hop sur les lunettes!!

H20caisson.jpg

Ingénieux non?? on conserve la liberté pour nager.

A noter que le système d'attache est adaptable facilement, alors si je veux écouter de la zique en pratiquant le kite (donc dans mes rêves pour l'instant), je peux, sans craindre de mouiller le bazar.

Et même par un été automnale je peux continuer à courir sous la pluie, incredible!!

 

Le kit vendu contient :

  • le caisson
  • les écouteurs H2O, eux aussi à l'épreuve de l'eau

Bien bien! le bémol (outre le fait que je n'ai pas testé et que récolter des avis n'est pas très évident, genre est ce que c'est bien étanche et tout...), c'est un peu le prix : dans les 90 € voir 99€ dès qu'on achète sur un site français (Avenuedelaglisse.com).

 

Alors comme le 28 aout c'est un jour spécial (suffit de regarder les archives de ce blog), si on me l'offre... promis j'investis dans un iPod shuffle 4G!!

 

(bah oui je cours toujours avec mon ipod nano première génération , vintage s'il vous plait!!)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 20:48

Le net des fois c'est formidable, ça vous fait rencontrer des gens qui vous influencent en bien (je ne parle pas d'acheter un produit mais de vraies valeurs).

Il y a eu celui qui m'a poussée un jour à partir seule à l'aventure avec juste un sac à dos en me disant "mais si tu peux le faire!!"... on connait maintenant mes voyages en Amérique du Sud.

Et il y a eu celui qui au détour d'un forum et d'un blog m'a un jour dit : triathlon? tu peux le faire!

Et voilaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!

Après une première expérience il y a deux mois, j'ai réitéré à Paris pour le triathlon courte distance (je rappelle 1500m natation/40 km vélo/10km course à pied).

Il me tenait à coeur celui là et j'avais vraiment pour mission de le finir. Mon apréhension (légitime) : nager dans la Seine!

Bah oui, la Seine!! car où voulez vous faire nager 3000 personnes sur 1500 m?? dans une piscine?

 

Samedi c'était dépot des vélos dans les parcs à vélos. J'y vais sans grande motivation, car malgré des résolutions de début de semaine, ce fut un peu du n'importe quoi.. au diable le triathlon!

Et puis là d'un coup le contact des autres sportifs ou l'ambiance : l'envie revient, je suis pressée d'en découdre.

 

Dimanche : levée à 5h15 , ce qui n'est pas humain pour un dimanche.

Le départ de la natation est à 8h mais il faut bien marcher 2 km pour rejoindre le point de départ de la nage, en combi. Pour éviter les pieds nus sur l'alphaste, investissement dans des tongues à 3€ qui ont du faire un heureux.

Je suis encore fraiche avant le départ :

_DSC0335.JPG

 

_DSC0341.JPG

Splendide avec un bonnet façon Youri Gagarine va dans l'espace!

Bon là je rigole encore mais bientot il faut se mouiller :

 

_DSC0350.JPG

 

Autant dire que là il faut faire abstraction de ce qui peut flotter, de se dire qu'il y a des rats etc..(et du coup pas de scrupules à faire pipi dedans).

Bref c'est parti pour 1600 m en fait jusqu'au pont de Iéna. Le départ est rude à peine quelques battements de bras que je me sens crevée, là j'angoisse.. et puis j'essaye de m'imposer un rythme, je fais le vide de ma tête et arrive le moment où je me dis : quoi déjà?? et pourtant un peu moins de 40 min de nage.

Je m'extrais tant bien que mal de l'eau, il faut parcourir pas mal de trajet pour rejoindre le parc à vélo. Les sensations sont bonnes jusqu'au moment d'enlever la combi.. ma transition (c'est le nom entre 2 disciplines) devient longue .. tranquille je m'assois, je prends mes aises :

 

_DSC0370.JPG

 

Je prends tellement mon temps, qu'on me crie "sinon tu veux un café et un jambon beurre??"

Casque sur la tête je suis prête à prendre la course en vélo.. enfin il faut d'abord pousser le vélo longtemps avant de pouvoir monter dessus car il faut traverser 2 parcs à vélos.

 

_DSC0372.JPG

 

Go dans le bois de Boulogne pour la majeure partie du parcours, j'essaye de suivre un groupe  de nanas. Mon GPS ayant merdé au départ pas de repère pour voir à quel km j'en suis, et ce n'est pas l'organisation qui s'est fatiguée à mettre des repères.

Ca passe tranquille mine de rien.

 

_DSC0434.JPG

 

En tout 38,5 km en 1h25, transition comprise. Bon là il faut savoir que je me suis bien faite dépasser (d'ailleurs je perds 100 places).

 

Et hop pas le temps de réfléchir il faut courir, ma discipline de prédilection. Et en gros ma dernière course de l'été, donc j'essaye d'y aller à fond. Enfin au départ c'est rude, j'ai quand même eu du mal à démarrer, surtout avec une cote qui mène au Trocadéro. Après cette cote je file, j'avoisine même du 12km/h. Il faut repasser sur la cote du départ et c'est beaucou plus aisé.

Et enfin l'arrivée!

 

_DSC0455.JPG

 

50 mn pour un peu moins de 9,5 km.

 

En tout 3:01:48 ... contente mais toujours une ou deux minutes en trop pour être en dessous des 3h!! mais qu'importe cette année il s'agissait de prendre des marques... pour la suite.

 

 

Sinon je passerais bien un appel à un dossard que j'ai croisé plusieurs fois et que j'ai trouvé plutot mignon...:-)

Sinon déçue par les représentant de la team Pompier de Paris..

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:49

Dans l'absolu on va essayer.

Les tentations c'est quoi ? c'est l'apéro, le  vilain apéro où on vient juste pour un coca et au final on est tombé dans une embuscade qui n'en finit plus et qui vous fait dire au réveil : "c'est fini j'arrête de boire/fumer".

Donc en gros je vais devoir faire l'ermite (pas garve j'ai un tricot d'été en cours).

Et pourquoi donc cette abstinence?

Je croyais l'avoir dit et répété moultes fois, mais non je n'ai du le crier que dans ma tête :

Dimanche 10 juillet je fais le triathlon de Paris!!

Et ouais!

Quoi comme la personne qui me connait le mieux vous vous écriez "ah bon tu le fais??" (sérieux des fois quand mes lèvres bougent je me demande si il y a du son qui en sort ou c'est juste dans ma tête que ça fait résonnance?).

Bien sur que je le fais, un truc que j'ai programmé depuis que je suis petite à une époque où la discipline n'existait même pas!!

Mais bon vous lecteurs vous savez maintenant.. mais serez vous comme cette ingrate (la personne qui me connait le mieux) à me dire "fiou je penserais à toi quand je me lèverai" ... sympa.. ou bien à venir hurlez Vas y Froggy!! (enfin juste l'arrivée car le départ vers 8h30, je comprends que grasse mat toussa...).

Le tout c'est d'être au pont de Iéna...vers 11H30 (oui moi je vais prendre mon temps pour arriver..)

 

Toutes les infos ici :

triathlon_paris.jpg(moi c'est le Courte Distance)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 09:39

Il y a presque un an je vous parlais du premier triathlon auquel j'assistais en temps que spectatrice...

Et  maintenant je le peux dire : je suis triathlète moi même!

Lentement .. mais surement.

Donc en ce dimanche 15 mai à Amiens, Saint Sauveur plus exactement j'ai pris le départ pour mon premier Courte Distance :

  • 1500 m Natation
  • 40 km Vélo
  • 10 km Course à pied

De suite j'avertis, le prochain sportif de canapé qui me dit : "ah oui je fais les 3 sans problème, pas bien difficile" , c'est illico presto en tenue de sport et on y va!

 

Après quelques semaines d'entrainement autant dire que j'ai stressé avant de prendre le départ. Notamment pour la partie natation. Il faut savoir qu'il y a à peine 8 mois je nageais 100 m et je reprenais tranquillement mon souffle au bord de la piscine. Sans parler que je n'ai aucune technique de nage.

Quant au vélo, bon là clairement ce n'est pas ma tasse de thé, question d'affinité entre la selle et mon postérieur.

 

Arrivée avec Copste, celui qui a, un jour, eu cette brillante idée que je fasse du triathlon, vers 10h30, assez tot pour continuer à stresser et me dire que "non non je n'ai plus envie de le faire", je croise les gens de mon club, Meudon Triathlon, que j'avoue ne pas trop connaitre car j'ai un peu tendance à m'entrainer dans mon coin...D'ailleurs ils portent tous les couleurs du club.. pas moi...

 

Bref je garde le sourire avant le départ quand même :

 

11-05-0549.jpg 11-05-0551.jpg

 

 

Je vous fais grace de la photo que je n'ai pas, à savoir celle avec le bonnet de bain fourni pour la compétition (les trucs bleu et blanc qu'on voit dans le fond).

 

Entrée dans l'eau qui doit être à environ 19-20°... première impression de la combinaison (pas testée avant) : en fait l'eau pénètre petit à petit dedans..drole de sensation qui donne juste envie de faire pipi..

On est environ 200 sur la ligne de départ qui est assez grande, je me mets en retrait histoire de ne pas me faire grimper dessus et démarrer tranquillou, continuer tranquillou et finir tranquillou .. je l'ai dit : doucement mais surement. Quatre bouées à contourner... j'essaye de maintenir le rythme, à proximité des bouées je brasse histoire de ne pas me louper (mon sens de l'orientation et moi..). Originalité du parcours de natation : une sortie à l'australienne. C'est à dire qu'il faut sortir d'un des bassins et marcher quelques pas pour en rejoindre un autre. Le truc qui flingue juste les jambes. Dans le deuxième bassin c'est 200 m à faire et ça parait interminable. Bref enfin je sors de l'eau pour de bon, en 37 mn, ce qui est toujours mieux que ce je faisais en piscine.

 

A la transition : enlever la combi, mettre les chaussures, casque et tout je prends un peu mon temps, suis claquée..

Des supporters meudonnais me lance "Meudon?", j'aquiesce .. ils m'encouragent (ça croyez moi ça met du baume au coeur!).

 

Et hop je grimpe sur le vélo.. qui ne restera vraiment pas mon fort. Ca commence direct par une bonne petite montée, là je meurs j'ai l'impression de faire du sur place. Le pire c'est que comme il faut faire des boucles en vélo, je sais que je vais devoir y repasser 2 autres fois à cette montée!

Je me fais dépassée à toute vitesse par plein de monde sur le point de finir leurs tours mais qui au passage m'encourage.. décidément l'ambiance est vraiment sympa!

Bon je passe les grans moments de solitude, j'arrive enfin à bout des 40 km au bout de 1h35 (je comptais les fleurs comme m'a dit un ami).

 

Direction la course à pied (qui on le sait reste ma discipline de prédilection). Avez vous déjà essayé d'enchainer un run juste après le vélo.. mais vraiment juste après? c'est juste horrible. Une sensation de ne plus savoir courir, que les jambes font n'importe quoi et que chaque pied est lesté de quelques kilos. Mais bizarrement la vitesse indiquée sur mon GPS est digne d'une course normale (sans le reste avant), avec une moyenne de 11 km/h. Il s'agit pour cette partie de faire trois boucles également, sur la dernière mon ami Copste vient me soutenir et court avec moi, même qu'on papote, c'est qu'il me reste du souffle.

Et enfin la ligne d'arrivée au bout de 54 mn de course pour achever les 10 km (ce qui est plutot bien!).

 

Au final il m'aura fallu 3h10 pour faire le tout...

 

Bon autant dire qu'avec un temps pareil je suis arrivée dans les derniers mais qu'importe contente d'être arrivée au bout.. d'ailleurs j'ai encore plus le sourire à l'arrivée :

11-05-0553.jpg

 

Un grand merci donc pour cette première à Yogui (mon coach qui est vraiment très très patient avec moi), à Copste pour m'avoir poussée à cette annerie, aux supporters inconnus sur place (ça chance des potes parisiens qui ne se déplacent même pas quand ça se passe à Paris) et aux congrat's sur FB..

 

Next : le 10 juillet à Paris (même qu'on nage dans la Seine ... et oui!)

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 11:43

Et oui il ne suffit pas d'une paire de running, d'un short et d'un t-shirt pour que le tour soit joué. Enfin presque... si j'étais raisonnable et que je me limitais à la course à pied. Mais ce n'est pas le cas.

Dimanche je fais mon premier triathlon, à Amiens (ouais grave le stress là.. est ce que je vais le finir, vais je pouvoir tenir les 1500 m de natation...réponse dimanche soir).

Déjà il a fallu que j'investisse dans un vélo .. aboule 500€ (ce qui croyez moi n'est pas cher... vous verriez le prix que les vrais triathlètes mettent dans leur vélo .. pire que le prix d'une bagnole!! et la tehon quand tu te fais doublé par un mec qui fait le triathlon de Paris en Vélib.. véridique..)

Et bien sur le casque (faut être sécure!), les cuissards renforcés où il faut car le vélo il ne faut pas se leurrer ça fait mal au postérieur , la pompe à vélo, etc...allez zou on te rajoute un peu d'euros .. je dirais dans les 150..

Heureusement après c'est en plein air qu'on roule.

Ce qui n'est pas le cas de la piscine. Si là j'ai ressorti le vieux maillot de bain Nike et investi dans du Décath' (grosse erreur .. couture mal placée, pas technique alors que fait pour l'entrainement, échauffement sous le bras, j'en ai encore la marque), il faut quand même payer l'entrée à la piscine... vache c'est pas donné la piscine : 49 € la carte de 12 entrées (si j'y vais 2 à 3 fois par semaine, vise le budget).

Bon jusque là tout va encore.. sauf que comme dit quelques lignes plus haut, a y est j'entre en compétition! et là c'est réglementé coté vestimentaire.

Déjà pour des raisons de bon sens : dimanche je ne pense pas que l'eau à Amiens soit d'une chaleur méditerranéenne et donc il faut porter (si température en dessous de 24°, obligatoire) ça :

 

combi_orca.png

 

La je vous affiche le modèle "premier prix" que je vais donc quérir demain .. 179 € .... et vlan dans la face de mon porte monnaie.

Je l'ai essayée un jour de grande chaleur, je ne raconte pas la prise de tête : 10 mn pour l'enfiler .. ça colle.. ça m'a rappelé le jour où j'ai essayé de rentrer dans une robe en latex (et que d'ailleurs je n'y suis jamais arrivée!).

Et si je suis de bonne composition je vous mettrais une photo en condition réelle (moi en dedans de la combi quoi).

 

Ouais mais attends c'est pas fini!! car ça c'est pour nager.... en dessous il faut porter le truc qui va te permettre de pédaler et de courir. Alors la chose pratique ça s'appelle une trifonction ... prix minimum dans les 79€.. sais pas pourquoi je sens que ça va me couter plus cher, un poil...

 

trifonction.png

 

Voyez l'élégance du truc... avec la chamoisine entre les jambe.. un vrai bonheur!

 

Et le pire dans tout ça? c'est que pour concourrir il faut payer! à raison d'une moyenne de 60 € (triathlon ou marathon), petit à petit l'oiseau défait son nid.

 

Est ce que tout ça vaut vraiment le coup?

 

Oui car j'y prends du plaisir.

Oui car finalement j'ai affiné ma silouhette et même que maintenant je me trouve canon dans les petites robes cintrées de chez Mango... ouais... sauf que j'ai plus les sous pour les acheter .. c'est ballot!

 

Dimanche on va rire..

Partager cet article
Repost0
Published by Frogita - dans Sport