Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 10:51

[Avant de crier à la femelle aigrie, je tiens à signaler que je tente, vainement, de trouver des cas féminins similaires, histoire de montrer que nous ne sommes pas innocentes non plus… y a juste que les hommes sont pour la plupart incapable de m’en fournir, ou alors des cas extrêmes de psychopathes]

Aujourd’hui, une question fondamentale : pourquoi les hommes se sentent – ils obligés de nous mentir alors qu’on ne leur a rien demandé ? Je me place dans le cadre particulier de la relation qui n’engage personne, la relation fuck body/ fuck friend, enfin bref comme vous voulez.

Des exemples j’en aurais à revendre.

En voilà un :

Un soir de profond ennui sexuel , connexion sur Meetic ou autre site de rencontre pour voir ce qu’il s’y passe. Bla bla blatage avec un gars, passage Msn, et une semaine plus tard c’est la fête du slip. Ok les 2 parties (homme-femme) en présence savent exactement pourquoi ils sont là et donc à quoi s’en tenir et comment voir l’avenir (y en a pas).

Et c’est là que l’homme a un réflexe (de survie ?) et balance un superbe « oh tu sais moi Meetic j’adhère pas, d’ailleurs j’y vais peu, les dialogues virtuels, bla bla »… celle là je l’adore car c’est le signe du contraire. Déjà le dial virtuel, il aime pas ça mais sera le premier à vous demander de l’exciter textuellement – malheureusement je ne suis guère douée en la matière. Et surtout le « j’y vais peu » si caractéristique. Une simple visite sous un autre pseudo vous confirme bien entendu que le profil est connecté des heures durant.

Entendons nous bien il ne s’agit pas d’être mécontente car la chose va essayer d’aller voir ailleurs, car en fait on en a rien à secouer de monsieur. Non ce qui énerve c’est juste ce besoin irrémédiable de venir vous mentir, cette désagréable sensation d’être prise pour une conne, comme quoi on est si stupide qu’on va tout gober (les histoires j’entends !!).

Pourquoi ? Mais pourquoi donc ?

Les hommes ont ils du mal à imaginer que les femmes peuvent aussi batifoler sans avoir spécialement de sentiments ? Ont ils, eux, finalement plus du mal à assumer juste une relation sexuelle et ainsi se donner l’impression de quelque chose de plus important ?

Je comprends le mensonge (sans approuver) de l’homme conquérant essayant d’arriver à ses fins – bien que souvent on les voit arriver à 10 km, genre « là chez moi c’est pas possible, tu comprends je reçois ma mère/un pote/mon frère » (rayez les mentions inutiles) ou « Moi je t’appelle entre le moment où je gare la voiture et je rentre chez moi » - j’avoue j’avais adoré celle-là, il faisait environ -5° ce soir là et le mec s’est caillé vers minuit pour causer au tel…Mais bien sur il n’a jamais avoué qu’une Bobonne attendait à la maison.

Mais le mensonge après coup, je ne comprends pas.

Evidemment si on arrive à la phase « Tu vas arrêter de te foutre de ma gueule », la femme devient une hystérique harceleuse.

Ou alors c’est ça le problème… ce sont elles, ces gonzesses hystériques harceleuses qui sont responsables de leur mensonge. J’avoue avoir assisté à des réceptions de SMS de 3 km de long, à des séries d’appel de « ces filles là ». Du coup ils prennent les devants et essayent de botter systématiquement en touche ?

Et puis dans la vraie vie c'est pareil. Rencontre de type dans une soirée, chaude nuit et au matin "euh tu me files ton num, je te donne le mien?".  Combien de fois (enfin pas tant que ça non plus) j'ai eu envie de répondre "Pourquoi faire?",  de toute façon ils seront aux abonnés absents ...

 

Vous pourriez me dire de ne pas me préoccuper de telles personnes, certes… Mais ce qui m’effraie c’est cette tendance systématique à mentir alors qu’on n’attend rien, je me demande si ce sera pareil si j’attends quelque chose… et là ça fera mal.

 

Quoique en y réfléchissant bien j’ai ma réponse à cette dernière question… quel est la votre ??

 

PS : On est le 22 février ... voilà quoi...Je dis ça je dis rien...

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans Nos amis les crapauds

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....