Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 14:03
... ça craint!
Tu parles d'une nouveauté!
Je connaissais déjà le Bois en plein jour genre vers 19h en été quand je vais faire mon footing au milieu de ceux qui commencent à trainer dans l'attente d'une dame, qui reluquent quand on fait nos étirements après 10 km de course, alors qu'on est rouge, dégoulinante de sueur, voir qui se masturbent dans leur voiture à la vue du spectacle. Je connaissais aussi le bois avec ses exhibitionnistes en roller (si si nu comme un ver sur des roller), ça c'était assez drole.
Mais là cette nuit pas drôle du tout. Le Bois je le traverse régulièrement en voiture la nuit pour rentrer chez moi. En bonne parisienne, toutes mes portes sont verrouillées et les fenêtres à peine entrouvertes sur ce passage. Car pour ceux qui ne connaissent pas, certains endroits du bois sont très fréquentés la nuit, il peut même y avoir embouteillage. Cette nuit, vers 2h30, heure déjà bien avancée, je rentre comme d'hab', quand une voiture va pour me doubler comme une furie, je tourne la tête vers le conducteur, je capte son regard qui ne me dis rien qui vaille au premier coup. Le type décide finalement de ralentir pour se remettre derrière moi, mais à distance raisonnable voir très loin même. Je suis à un feu, je mate quand même le rétro. Dès que le feu passe au vert j'accélère et là le type accélère aussi pour revenir combler la distance, se coller puis se ré éloigner, il tente au feu suivant de se positionner à côté de moi, j'essaye de partir le plus naturellement possible rapidement histoire de ne pas exciter son imaginaire de course poursuite, ni lui montrer qu'il m'impressionne. Il va jouer son jeu sur 2 km à me suivre à distance, faisant mine de s'arréter pour mieux revenir à la charge (bah oui j'ai passer mon temps à regarder dans le rétro). Arrivée au pont de Suresnes, il s'est arrété trop longtemps, j'ai réussi à me fondre dans les feux d'autres voitures qui partent dans toutes les directions. Je le vois finalement faire demi-tour et abandonner la partie.
Autant dire que mon portable était déjà fin prêt pour le 17. Si j'avais pas fait gaffe au type, jusqu'où m'aurait il suivie??
Eu du mal à dormir cette nuit là.... tout revient en tête, le cambriolage, l'agression...
Et puis la solitude, l'absence de bras réconfortants, c'est là qu'on la sent vraiment...

Bon ben sinon le we va être bon?

Partager cet article

Repost 0
Published by Frogita - dans La mare

Mémo

Un jour je respecterai mon programme.. je le jure!!

Rien....